Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des sanctions plus fermes face aux tactiques potentiellement dangereuses en qualifications

Des sanctions plus fermes face aux tactiques potentiellement dangereuses en qualifications

Mike Webb, Directeur de Course pour le Championnat du Monde MotoGP™, a annoncé qu'une réunion aurait lieu avec les pilotes avant le Grand Prix Generali de Valence afin de discuter des comportements qui perturbent le bon déroulement des séances de qualifications, notamment dans la catégorie Moto3™.

A chaque Grand Prix, les pilotes des trois catégories doivent obligatoirement assister à un briefing organisé le jeudi et lors duquel divers sujets sont abordés. A Valence, Mike Webb compte faire le point sur la situation des pilotes qui, lors des essais libres ou des qualificaitons, ralentissent volontairement, que ce soit pour prendre l'aspiration d'un autre ou trouver de l'espace, et préciser ce que la Direction de Course attend des pilotes en termes de comportement.

Quels sont les comportements qui ont récemment posé problème lors des séances d'essais et de qualifications ?

« Il y a parfois des pilotes qui cherchent de l'espace pour faire un chrono sans être gêné. Malheureusement, il y en a fréquemment d'autres qui cherchent un pilote rapide pour le suivre, profiter de l'aspiration et améliorer leur propre chrono en suivant un autre pilote. »

« C'est une question de sécurité. Il est possible qu'un pilote sur un tour rapide percute un pilote qui roule au ralenti, surtout dans les cas où deux pilotes sont lancés. Le premier verra le pilote au ralenti et pourra l'éviter mais ceux qui sont derrière lui le verront peut-être trop tard. »

Peut-il y avoir des changements de règlement pour résoudre ce problème ?

« Jusqu'ici, je disais aux pilotes qu'il était permis de ralentir à condition de rester hors de la trajectoire de course et de ne pas gêner les autres pilotes. Malheureusement, nous avons maintenant par moments la moitié de la grille (en Moto3™) qui ralentit et il n'y a donc plus de place sur la trajectoire de course. Il n'y a simplement plus assez d'espace pour qu'un pilote rapide puisse passer en toute sécurité. »

« Les changements pour Valence seront donc notre interprétation de la règle actuelle. Je vais dire aux pilotes que ralentir, regarder derrière et attendre un autre pilote pour prendre l'aspiration peut être considéré comme irresponsable ou dangereux, que le pilote soit sur la trajectoire de course ou non et même s'il pense ne déranger personne. Nous allons pénaliser ce comportement comme bon nous semblera, quelle que soit la position des pilotes sur la piste. »

Quelles sont les pénalités applicables en dehors des amendes et des points de pénalité ?

« Tout est possible, suivant la gravité de la manoeuvre, nous pouvons utiliser n'importe quel type de pénalité. Les pénalités les plus 'normales' pour ce type de comportement seraient des pertes de positions sur la grille (pour la course en question) et des points de pénalité mais je répète que toutes les pénalités peuvent être utilisées. »

Le règlement comprend déjà un texte concernant ces problèmes. Y aura-t-il une mise à jour ?

« La règle 1.21.2 est celle que nous invoquant habituellement et le changement à Valence sera l'interprétation de ce que nous entendons par irresponsable. Si c'est nécessaire, nous étudierons avec la FIM la possibilité d'établir de nouvelles règles pour 2015. »

Tags:
MotoGP, 2014

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›