Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bilan des chutes de la saison 2014

Bilan des chutes de la saison 2014

Retrouvez les chiffres clés des chutes qui se sont produites au cours du Championnat du Monde MotoGP™ 2014.

Au total, ce sont 981 chutes qui se sont produites en 18 Grands Prix cette année, sur l'ensemble des trois catégories, soit 118 de plus qu'en 2013. Il y a eu 206 chutes dans la catégorie reine, dont 61 en courses.

En Moto2™, 134 chutes d'un total de 408 se sont produites en courses tandis qu'en Moto3™, 140 chutes ont été enregistrées en courses, sur un total de 367.

Couronné Champion du Monde MotoGP™ pour la deuxième année consécutive, Marc Márquez a réduit son nombre de chutes et est tombé onze fois cette année, contre quinze fois en 2013. 

En MotoGP™, Bradley Smith est le pilote qui est le plus souvent tombé, avec un total de 16 chutes. Le Britannique est le huitième pilote sur la liste des pilotes qui ont comptabilisé le plus de chutes cette année, toutes catégories confondues, et se place derrière sept pilotes issus des catégories Moto2™ et Moto3™.

Jorge Lorenzo chute quant à lui de moins en moins. Tombé cinq fois en 2011 et en 2012, il n'était tombé que trois fois en 2013 et a réduit le chiffre à deux cette année. Le Majorquin est le pilote qui compte le moins de chutes cette année parmi ceux qui ont disputé l'intégralité de la saison.

En Moto2™, le rookie britannique Sam Lowes, Champion du Monde Supersport en 2013, n'a pas eu un apprentissage aisé et est tombé pas moins de 25 fois tandis que Axel Pons et Sandro Cortese le suivent de près avec respectivement 22 et 20 chutes à leur actif.

Dans la catégorie Moto3™, le rookie tchèque Karel Hanika a fini la saison avec un score proche de celui de Lowes et un total de 24 chutes. Niccolò Antonelli est quant à lui tombé 22 fois.

Misano est de loin le circuit qui a fait le plus de victimes cette année. Au total, ce sont 109 chutes qui ont été enregistrées au cours du week-end, tandis que 71 chutes se sont produites au Motegi comme à Phillip Island. A noter que le GP de Saint-Marin avait eu beaucoup moins d'incidents en 2013 (66 chutes) et que les chiffres de cette année sont en grande partie expliqués par des séances d'essais qui avaient été disputées sur piste mouillée le vendredi.

Tags:
MotoGP, 2014

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›