Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Masbou se prépare pour la finale du FIM CEV Repsol à Valence

Masbou se prépare pour la finale du FIM CEV Repsol à Valence

Alexis Masbou attaquera sa pré-saison 2015 avec sa nouvelle équipe, le Racing Team Germany, ce week-end en participant exceptionnellement aux deux dernières courses du FIM CEV Repsol, à Valence. Le Français explique son choix à OffBikes.com.

Pour son dernier Grand Prix sous les couleurs de l'équipe Ongetta, Alexis Masbou n'a pu faire mieux qu'une 12e place en course. Victime de problèmes qui le suivent depuis quelques épreuves, le pilote tricolore s'oriente désormais vers l'avenir. Contrairement à beaucoup d'équipes Moto3™ et Moto2™ qui réaliseront trois jours de test à Jerez cette semaine, Masbou restera à Valence pour participer à l'épreuve finale du FIM CEV Repsol.

Un dernier week-end difficile à l'issue duquel tu termines 12e en course, que s'est-il passé ? 

« Le premier jour a été vraiment très difficile. Le deuxième a été légèrement mieux. Nous avons eu du mal à trouver certaines solutions. Nous n'avons pas pris le risque de modifier la moto pour la course puisque mon rythme était plutôt bon. Nous nous sommes dits qu'il n'était pas nécessaire de prendre le risque d'essayer de faire mieux avec la moto alors que je souffrais de beaucoup de problèmes par ailleurs. En course, j'ai fait ce que je pouvais faire. J'ai commis quelques erreurs qui me font perdre quelques places mais dans l'ensemble j'ai roulé dans le rythme sur lequel je pouvais être, c'est à dire entre 1'39.8 et 1'40.2. Je pensais que ça allait suffire pour faire quelque chose d'intéressant mais finalement le rythme général de la course était plus rapide. J'avais quelques problèmes pour passer au freinage. Je mettais beaucoup de temps à doubler certains pilotes. Je les passais pour remonter ensuite. J'ai donc perdu beaucoup de temps. J'ai fait le maximum. Je suis déçu parce que je pensais faire mieux pour cette dernière course avec l'équipe. Nous avons fait de belles choses et terminer sur l'un des plus mauvais résultats de ces deux dernières saisons n'est pas réjouissant. »

Ce week-end tu participes à l'épreuve finale du FIM CEV Repsol, à Valence, quelles sont les raisons de ce choix ?

« C’est un test grandeur nature. Nous allons nous découvrir mutuellement. Je vais prendre la mesure de la nouvelle moto. Même si ce sera la même que cette saison, il y aura forcément quelques différences. Je vais aussi prendre la mesure de l'équipe afin qu'elle comprenne la façon dont je fonctionne dans des conditions de course. Ce ne seront pas les meilleures conditions pour se découvrir puisque ça va aller très vite mais ce seront les meilleures en vue de préparer la saison prochaine. Peut-être que le résultat ne sera pas la victoire, même si c'est ce que nous visons, mais il faut qu'on arrive à progresser sur le week-end pour être bien la saison prochaine. Commencer directement sur une course du CEV peut paraître étonnant de prime abord mais ça va permettre à tout le monde de se confronter aux problèmes que nous aurons la saison prochaine sur des séances de 40 minutes et sur une course. »

Seras-tu suivi par quelques mécaniciens de l'équipe Ongetta la saison prochaine dans le RTG ?

« Non, j'ai tout à découvrir. Je ne sais pas encore si l'équipe sera celle qu'elle a été cette saison avec Vázquez. Ce sont des choses qui restent encore à déterminer. Dans l'idée, l'équipe ne devrait pas trop changer et devrait rester similaire. »

Quel est ton programme pour la trêve hivernale ?

« Tout n'est pas encore confirmé. Tout va dépendre du CEV et de différentes choses. Si nous avons une séance de test, elle se déroulera à la fin du mois de novembre. Ensuite, il faudra attendre le premier test à Valence en février prochain. »

Propos recueillis par OffBikes.com

Tags:
MotoGP, 2014

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›