Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Un retour décevant pour De Puniet et Suzuki

Un retour décevant pour De Puniet et Suzuki

Victime d’un problème avec sa boîte de vitesses, Randy de Puniet n’a pu couvrir que les douze premiers tours du Grand Prix Generali de Valence, qu’il disputait en wildcard avec Suzuki.

Suite aux problèmes qu’il avait rencontrés avec le moteur de la GSX-RR lors des deux premières journées, Randy de Puniet a malheureusement eu une course gâchée par un autre problème technique, qui concernait cette fois-ci sa boîte de vitesses.

Après avoir commencé à travailler avec Suzuki en tant que pilote d’essais en 2013, le Français bénéficiait d’une wildcard pour disputer son premier Grand Prix de l’année mais n’avait malheureusement pas la chance de son côté. De Puniet va maintenant rejoindre le Championnat du Monde Superbike tout en conservant son rôle de pilote d’essais avec le team MotoGP de Suzuki, qui travaille cette semaine avec ses nouveaux pilotes titulaires : Aleix Espargaró et Maverick Viñales.

Randy de Puniet : « Nous savions que le week-end n’allait pas être facile mais nous ne nous attendions pas à avoir ces problèmes. Tout le monde a fait de son mieux au sein du team mais ce n’était pas suffisant pour finir et j’ai souffert de problèmes avec la boîte de vitesses. C’est dommage parce qu’avec ces conditions pour la course, j’aurais pu me battre pour une bonne position. Maintenant l’heure est venue pour moi de me tourner vers le Superbike. Je pense avoir fait du bon travail avec Suzuki cette année et je suis impatient de voir et d’écouter les réactions des nouveaux pilotes. »

Satoru Terada - Directeur du Team Suzuki MotoGP : « Ça a été un week-end difficile pour le team. Nous avons eu des problèmes techniques et nous n’avons pas pu trouver de solution satisfaisante. Nous sommes désolés pour Randy parce qu’il a fourni beaucoup d’efforts ces deux dernières années, au cours du développement de la moto, et nous avons apprécié qu’il donne le meilleur de lui-même pour la dernière course de la saison. C’était notre première course en trois ans et nous avons beaucoup appris, principalement sur ce qu’il nous manque. Demain nous aurons deux jeunes pilotes qui testeront nos motos et nous sommes impatients d’avoir leurs réactions. Nous devrons d’abord résoudre nos problèmes, écouter les requêtes de nos pilotes et ensuite préparer les tests qui auront lieu à Sepang en février prochain. »

Tags:
MotoGP, 2014

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›