Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Capirossi : « Quand un pilote a du talent, il peut l’exprimer dans n’importe quelle catégorie »

Capirossi : « Quand un pilote a du talent, il peut l’exprimer dans n’importe quelle catégorie »

motogp.com a récemment eu l’occasion de s’entretenir avec Loris Capirossi, ancien Champion du Monde et désormais membre de la Commission de Sécurité des Grands Prix. L’Italien a donné ses impressions sur la saison à venir et a abordé plusieurs thèmes concernant la sécurité.

Loris, penses-tu que Suzuki et Aprilia puissent être compétitifs dès cette année ou devront-ils attendre 2016 ?

« Nous sommes tout d’abord très heureux du retour de Suzuki et d’Aprilia sur la grille MotoGP™ parce que leur participation rendra le Championnat plus intéressant. En termes de compétitivité, les japonais avaient montré des progrès lors du test de Valence mais les deux constructeurs vont devoir travailler dur pour se rapprocher du niveau des meilleures équipes en 2016. »

Parmi les rookies de cette année, Jack Miller fait le grand saut après avoir été vice-Champion du Monde en Moto3™ l’an dernier. Crois-tu qu’il soit prêt physiquement et mentalement ?

« Il s’agit clairement d’une étape importante. J’ai discuté avec lui et il me semble prêt mentalement, il a beaucoup de détermination. Il a du caractère et je crois qu’il peut aller très loin. D’un autre côté, quand un pilote a du talent, il peut l’exprimer dans n’importe quelle catégorie. »

La saison 2015 sera une période de transition avant le départ de Bridgestone et l’arrivée de Michelin au poste de Fournisseur officiel des pneus du MotoGP™, mais aussi parce que les pilotes vont commencer à tous utiliser le boîtier électronique unique. 

« Nous allons continuer à travailler avec Bridgestone cette année, comme ces dernières saisons, mais nous allons aussi commencer à travailler avec Michelin. La marque française a déjà réalisé quelques tests et ils continueront en 2015 avec l’objectif d’atteindre le niveau de la catégorie pour le test qui aura lieu à Valence en fin d’année. »

« 2016 sera l’année du changement. Personnellement, je crois que les pilotes auront plus de mal à s’adapter aux nouveaux pneus qu’à la centrale électronique. Ce sera sans doute un changement radical mais ils auront tous le même matériel et ce sera quelque chose de positif pour le Championnat. »

Du côté de la sécurité, le GP de Grande-Bretagne aura lieu à Donington cette année après son départ de Silverstone. Le tracé et les installations vont-ils devoir subir des modifications ?

« Oui, la piste a beaucoup changé par rapport à ce que nous avions pu connaître par le passé. Il y a eu des modifications à divers endroits, les zones de dégagement sont désormais plus larges et certains virages ont été modifiés. Il y a eu différents travaux. »

« A la Commission de Sécurité, nous travaillons sans cesse. Nous continuons à travailler avec tous les circuits pour retirer le gazon artificiel, qui a causé quelques problèmes cette année, et je crois que nous avançons dans la bonne direction. »

En ce qui concerne les airbags, vont-ils devenir obligatoires pour tous les pilotes ?

« Nous travaillons sur la question. Les combinaisons avec airbag sont très intéressantes mais il n’y a que deux entreprises (Alpinestars et Dainese) qui les utilisent. Nous étudions la possibilité de généraliser leur utilisation à l’avenir, mais pas pour 2016. »

Tags:
MotoGP, 2015

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›