Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Loris Baz : « Essayer de faire les choses dans l’ordre »

Loris Baz : « Essayer de faire les choses dans l’ordre »

Le Français retrouvera le team NGM Forward Racing à Sepang la semaine prochaine pour le premier des trois Tests Officiels.

A tout juste deux mois de sa première course en MotoGP™, Loris Baz s’est confié à motogp.com pour discuter de sa préparation hivernale et a rappelé qu’il n’avait aucune pression pour le début de la saison 2015. Serein avant de retrouver la Forward-Yamaha Open de sa nouvelle équipe, le Haut-Savoyard espère profiter de la pré-saison pour progresser petit à petit et être en mesure de se faire plaisir une fois le temps de courses venu. 

Loris, comment vas-tu près de deux mois après tes premiers essais en MotoGP™ ?

« Ça va bien, j’ai passé un bon petit hiver. On n’a pas eu assez de neige mais là c’est arrivé. Ça va bien et j’ai hâte de remonter sur ma moto parce que ça commence à faire longtemps. »

En quoi a consisté ton programme sportif durant la trêve ?

« Sur le plan physique j’ai continué mon entraînement, je n’ai presque pas fait de pause. En adaptant ça en fonction de mon ressenti des premières séances sur la moto. On a pas mal bossé et je me sens plutôt bien. » 

« Après au niveau moto, j’ai fait du supermotard. Je disais qu’on avait manqué de neige mais ça vient d’arriver et je vais donc aussi pouvoir faire un petit peu de moto sur glace et j’ai commencé à faire du scooter des neiges. C’est un peu ma deuxième passion et je passe mes saisons hivernales là-dessus. Je n’ai pas pu en faire beaucoup en raison du manque de neige mais maintenant je peux puis j’en ferai aussi entre Sepang 1 et Sepang 2 mais ça passera vite. »

As-tu eu à changer ta façon de t’entraîner pour te préparer au MotoGP ?

« On n’a pas changé énormément de choses mais comme je l’ai dit, on a adapté en fonction de mon ressenti. On a fait plus de renforcement musculaire au niveau des bras, des épaules et du dos pour les phases de freinage. On a travaillé sur des séances un petit peu plus longues en moyenne parce que les courses sont un petit peu plus longues qu’en Superbike. J’ai fait pas mal de circuits training avec du renforcement musculaire pour être prêt pour les essais et on continuera jusqu’à la première course afin d’être au top pour le début de la saison. »

Tu seras bientôt à Sepang pour le premier Test Officiel de l’année. La moto dont tu vas disposer sera-t-elle différente de celle que tu avais à Valence et Jerez l’an dernier ? 

« Je ne pense pas qu’il y ait énormément de différences mais je n’en ai pas encore vraiment parlé avec mon chef-mécano. Je pense qu’on devrait recevoir deux ou trois nouvelles pièces, peut-être des moteurs un petit plus frais mais la base sera la même, il n’y aura pas de révolution et c’est bien comme ça puisque ça va me permettre de continuer avec le feeling que j’avais pris sur les deux séances d’essais de l’an dernier. »

Quels sont tes espoirs et tes objectifs pour ce premier rendez-vous de l’année ?

« Simplement d’apprendre, de continuer à développer un bon feeling avec la moto, d’essayer de voir le potentiel qu’on a et de pousser un peu plus les limites, ce qui n’avait pas été notre objectif pour les essais de l’an dernier. Commencer à avoir une idée de notre vitesse et trouver une bonne base de réglages qui me convienne un peu mieux. On va aussi travailler sur la position, on va recevoir des choses qu’on n’avait pas l’an dernier en termes de position et donc on va pouvoir améliorer ça. Après, ce sera faire des tours et prendre un bon feeling. »

Perfectionner ta position de pilotage sera donc l’une de tes priorités ?

« On avait pas trouvé la position parfaite sur la moto lors des premiers tests mais on sait ce qu’il nous manque donc ce ne sera pas un soucis. La priorité, ce sera surtout faire des tours, voir où on se situe, après on commencera à travailler sur les réglages de la moto pour voir les différentes voies dans lesquelles on peut aller, voir les différences que ça fait. Je dois m’habituer à la moto, aux différences de réglages puis progresser petit à petit pour attaquer de plus en plus puis me faire de plus en plus plaisir. »

« C’est un tout, quand on commence à se sentir bien sur une moto, on commence à s’amuser et quand on commence à s’amuser, on commence à aller vite. »

Tu n’auras en plus pas de pression pour ce premier test de l’année…

« Non puis il n’y aura de toute façon aucune pression au deuxième test ou même au Qatar. Ce n’est pas du tout l’objectif de se mettre la pression sur des séances d’essais. Je n’ai jamais été un pilote de séance d’essais. Ce n’est pas ce que j’aime le plus, je préfère les courses. La pression elle arrivera petit à petit au moment des courses mais même pas au début parce que je suis nouveau dans la catégorie et que l’objectif principal, c’est de m’amuser. Je sais qu’en m’amusant, j’arriverai à faire de super chronos. C’est un tout, je ne me prends pas du tout la tête, je ne me la prenais pas non plus en Superbike et ça s’était plutôt bien passé. Il faut juste bien passer les étapes les unes après les autres et ne pas faire d’erreur à ce moment-là parce qu’il y a certainement plus à perdre qu’à gagner pendant une séance d’essais à un mois et demi du début de la saison. »

« On va essayer de faire les choses dans l’ordre, petit à petit, et on commencera à regarder les attentes et les objectifs quand on arrivera à la première course. »

Ta bonne résolution pour 2015 ?

« La bonne résolution c’est de rester dans cet ordre de marche, qui est de progresser petit à petit, de faire de bons résultats, se rapprocher des premières Open et essayer de garder une bonne place en MotoGP pour l’année prochaine. »

« A partir du moment où je réussis ça, je serai heureux. Ça c’est les résolutions sportives, après sur le plan personnel c’est un peu comme tout le monde mais je suis confiant que 2015 sera une bonne année, j’en suis sûr ! »

Tags:
MotoGP, 2015, Loris Baz, Forward Racing, Loris Baz

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›