Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Danilo découvre la Honda 2015 à Valence

Danilo découvre la Honda 2015 à Valence

Le Français disposait de la moto avec laquelle il disputera la saison Moto3™ 2015 au Test de Valence et a eu un premier contact positif.

Le premier Test Officiel de l’année qui a eu lieu à Valence était pour Jules Danilo une première opportunité de rouler avec la nouvelle Honda de 2015. Malgré un programme perturbé par la pluie, le pilote français est globalement satisfait de sa nouvelle moto, aussi bien sur piste sèche que sur piste mouillée. Fort d'un temps en 1'48.877, Danilo améliore de près de trois dixièmes son temps réalisé durant la qualification ici même la saison passée. Une progression qu'il lui tarde de confirmer à Jerez la semaine prochaine.

Ce test était une redécouverte de la Honda pour toi après les tests privés en fin d'année, mais en version 2015, comment s'est passée cette première prise de contact ? 

« Le test s'est plutôt bien passé. Je disposais d'une Honda neuve et complète : châssis et moteur 2015. Mon feeling sur la moto est bon, surtout sur le train avant. Lors de la première séance, il faisait très froid et nous avons pris la décision de ne sortir qu'à la fin, pour quelques tours. En seconde séance, je me suis souvent arrêté au box afin d'analyser le comportement de la moto. La dernière séance a été plus productive puisque je réalise mon meilleur temps en 1'40.8 sur pneus usés. Lorsque nous avons équipé la moto de pneus neufs, j'ai malheureusement fait quelques erreurs en tirant tout droit puis en étant gêné par la grosse chute d'Antonelli sous mes yeux. Je n'ai donc pas été en mesure d'améliorer dans les dernières minutes. Ces erreurs sont principalement liées au fait que je ne maîtrise pas encore complètement les freins sur les grosses phases de freinage : je suis progressif alors qu'il faudrait être dégressif afin de ne pas perturber la stabilité de la moto. J'aurais aimé travaillé ce point-là sur le sec les jours suivants mais nous n'avons malheureusement pas eu d'autres occasions. »

Tu fais partie des quelques pilotes ayant pris la piste sous la pluie, comment te sens-tu dans ces conditions sur la Honda ? 

« Nous n'avons pas roulé sur le mouillé le deuxième jour. Nous avons attendu le troisième pour sortir. J'ai pris la piste le matin afin de collecter quelques données et régler la moto pour la séance suivante. Au début, je ne me sentais pas à l'aise, la moto était légèrement dure. Durant l'heure de pause, nous avons réglé la moto et j'ai alors aussitôt retrouvé un bon feeling lors de la séance suivante. En raison de traces d'huile sur la piste, nous avons préféré arrêter plutôt que de prendre des risques inutiles. »

As-tu ressenti la réduction du régime moteur de 500 tours/min imposée par le règlement cette saison ? 

« Lors de mes débuts sur la nouvelle moto, la seule différence que j'ai ressentie était sur le changement de rapports dans les parties sinueuses. Le fait que le régime moteur ait été diminué de 500 tours m'obligeait à passer une vitesse supplémentaire en sortie de virage que je devais rétrograder ensuite. Ce n'était pas évident au début, mais après avoir changé de braquet et de boîte, ce problème a été résolu. Je pense que nous sommes légèrement moins rapides actuellement mais la moto redeviendra rapidement équivalente à celle de la saison passée. »

Quel sera votre programme dès mardi pour le test à Jerez ? 

« Pour moi, il est important de rouler, de faire le maximum de tours et de prendre la moto en main. Le problème que j'ai rencontré sur les phases de freinages n'est pas un gros problème mais nous n'avons pas eu le temps de tester des réglages de fourche pour le corriger. Nous allons donc aussi travailler sur ce point. J'ai remarqué que la Honda tient correctement la corde et ne s'écarte pas en sortie à l'accélération. C'est un aspect très positif et d'autant plus sur une piste comme Jerez avec des courbes rapides. »

Tags:
MotoGP, 2015

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

motogp.com

il y a 2 années

Martín finit la dernière journée avec le meilleur temps