Achat de billets
Achat VidéoPass

Fabio Quartararo est-il le prochain Márquez ?

Fabio Quartararo est-il le prochain Márquez ?

En tête de la catégorie Moto3™ dès les essais de pré-saison, le rookie français est déjà comparé à un certain Marc Márquez.

Pourquoi tant de buzz autour de Fabio Quartararo ? Et bien le Français a été plus rapide que tous ses concurrents lors des derniers essais de pré-saison en Moto3™ mais a aussi signé à Jerez un tout nouveau record absolu pour la catégorie. Pas mal pour un jeune de quinze ans, opposé à des pilotes plus âgés mais surtout beaucoup plus expérimentés que lui.

Avant même d’arriver en Grand Prix, Quartararo avait commencé à s’attaquer à plusieurs records de l’incontournable Marc Márquez et affiché un tel potentiel que les instances dirigeantes du Championnat du Monde décidèrent de créer une exception afin que le vainqueur du FIM CEV Repsol puisse débuter en Moto3™ sans avoir atteint l’âge règlementaire, fixé à 16 ans. En ayant remporté le FIM CEV Repsol l’an dernier, Quartararo pourra donc courir en Grand Prix dès la fin du mois de mars, au Qatar, alors qu’il ne fêtera ses 16 ans que le 20 avril.

Bien avant ça, Fabio monte sur sa première moto à seulement 4 ans puis part en Espagne à 7 ans afin de poursuivre sa formation dans des compétitions qui puissent lui permettre de progresser. Il remporte pas moins de 5 titres en huit saisons. Déjà surnommé « El Diablo » par ses adversaires, il s’impose deux fois de suite en 80cc puis en Championnat pré-Moto3 avant de rejoindre le FIM CEV Repsol Moto3.

Engagé par Wild Wolf, le Grassois parvient à décrocher le titre à la fin de sa première saison puis rejoint ensuite le Junior Team Estrella Galicia 0,0. Il domine alors sans partage et remporte neuf victoires en onze courses, en ne manquant jamais le podium, pour s’emparer d’un second titre consécutif à deux courses de la fin de la saison, avec plus de 120 points d’avance. En tant que vainqueur du FIM CEV Repsol, il est engagé par le même team dans le Championnat du Monde Moto3™ pour la saison 2015, aux côtés de son ancien rival, Jorge Navarro.

Si son entourage souligne régulièrement son talent, le jeune tricolore doit aussi une bonne partie de sa réussite à sa volonté à sans cesse travailler pour progresser, à son désir d’apprendre toujours plus et à une certaine forme de perfectionnisme.

David Cabau, son chef mécanicien, ajoute qu’il ne s’agit pas que de ses efforts en piste. Quartararo se soumet effectivement à un programme d’entraînement intensif qui comprend kayak, escalade, dirt track et motocross, en plus des séances de préparation physique. Et s’il n’est pas en train de s’entraîner, le nouvel espoir du team Estrella Galicia 0,0 sera en train d’analyser ses données avec ses techniciens afin de trouver où il peut encore progresser.

Tout le buzz entourant le pilote français est-il justifié ? La réponse attendra le 29 mars, date du Grand Prix Commercial Bank du Qatar, la manche d’ouverture de la saison 2015. Mais s’il domine à nouveau aussi clairement la catégorie lors du dernier Test Officiel qui aura lieu à Jerez du 17 au 19 mars, Quartararo nous incitera une fois de plus à voir en lui un possible successeur à Marc Márquez et un futur Champion du Monde.

Tags:
Moto3, 2015, Fabio Quartararo, Estrella Galicia 0,0

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›