Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une chute retarde la progression de Loris Baz

Une chute retarde la progression de Loris Baz

Le Français est tombé dans le virage n°2 et s’est blessé à l’auriculaire de la main gauche.

La deuxième journée d’essais du Grand Prix du Qatar n’a pas été facile pour Loris qui débute cette année en Grand Prix, avec une chute lors de la troisième séance dans le même virage que trois autres pilotes.

Pendant les essais de nuit, l’humidité arrive en général assez soudainement. C’est ce qui s’est passé ce vendredi dans le deuxième virage du circuit de Losail, entraînant les chutes d’Andrea Iannone, Marco Melandri, Alex de Angelis et Loris Baz. Aucun des quatre pilotes n’était heureusement gravement blessé, mais Loris souffrait quand même d’un arrachement de l’ongle de l’auriculaire (« petit doigt ») gauche.

Au niveau des résultats, les Honda de Marc Márquez et de Cal Crutchlow dominaient devant la Ducati d’Andrea Iannone et la Suzuki d’Aleix Espargaró. Les Yamaha avaient un peu plus de mal à trouver les bons réglages, ce qui faisait que Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ne pouvaient se classer qu’aux huitième et neuvième positions, et que la situation n’était pas plus favorable pour les M1 des équipes Tech3 et Athinà Forward Racing. Mais un Grand Prix ne se joue pas le vendredi et tout reste encore possible ce samedi pour les qualifications et dimanche pour la course.

« La deuxième séance ne s’est pas super bien passée, » estime Loris. « On n’a eu des problèmes de grip qu’on n’avait pas jeudi, un peu comme toutes les Yamaha sur ce circuit. Je n’ai donc pas réussi à faire d’excellents chronos, mais mon rythme n’était pas mauvais, sans que je prenne de roue comme beaucoup de pilotes en fin de séance pour améliorer. Donc j’étais malgré tout confiant pour la troisième séance. »

« J’ai fait quatre ou bons tours au début de cette troisième séance avec Nicky Hayden. J’arrive à rester avec de bons pilotes comme lui en rythme de course, mais j’ai encore du mal à faire un tour rapide, comme ils le font tous en fin de séance. Je n’ai d’ailleurs pas pu essayer lors de mon deuxième run car je suis tombé en utilisant un autre pneu avant. Je ne l’ai pas fait assez chauffer, et quand l’humidité est montée d’un seul coup sur le circuit, quatre d’entre nous sont tombés dans le même virage. Je n’ai donc pas réussi à améliorer, bien que le feeling ait été meilleur que le matin. »

« On verra ce samedi si mon doigt me gêne. Ce ne sera peut-être pas le cas car il s’agit du petit doigt de la main gauche. Il y a un gros bandage mais j’en utiliserai un plus petit pour rouler, et je me ferai endormir le doigt. Je vais essayer de faire une bonne qualif et d’améliorer ma place sur la grille. Je ferai du mieux que je peux. Bizarrement les Yamaha ne sont pas au mieux, contrairement aux tests de pré-saison ici. On a tous des problèmes de grip, donc on va essayer de résoudre ça samedi matin. »

Tags:
MotoGP, 2015, COMMERCIAL BANK GRAND PRIX OF QATAR, FP3, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›