Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Birt : « Cette nuit a été celle de Ducati »

Birt : « Cette nuit a été celle de Ducati »

Le bilan des qualifications MotoGP™ au Qatar avec Matthew Birt.

Présent dans le paddock MotoGP™ depuis près de vingt ans en tant que reporter pour Motorcycle News, Matthew Birt rejoint l’équipe de motogp.com pour la saison 2015 afin de vous proposer des news exclusives ainsi qu’une opinion venant du coeur du paddock.

Il y a trente-quatre jours, Andrea Dovizioso n’avait pas encore roulé avec la nouvelle Desmosedici GP15 de Ducati.

Ce soir au Qatar, il lui a offert une splendide première pole position pour l’ouverture d’un Championnat du Monde MotoGP qui s’annonce passionnant.

Le tour parfait de Dovizioso en 1’54.113 a permis à l’Italien de décrocher sa troisième pole dans la catégorie reine en 125 courses.

Mais ce n'était pas vraiment une surprise…

Au bout de seulement huit journées de piste, Dovizioso avait déjà placé la GP15 au sommet de la feuille de temps lors des répétitions générales au Circuit International de Losail. Et depuis ses débuts en piste en Malaisie le mois dernier, la GP15 semble être la moto compétitive que Ducati cherchait depuis la première saison des 800cc, qui avait été dominée par Casey Stoner en 2007.

Il est vrai que la possibilité d’utiliser le pneu arrière tendre de Bridgestone pour la frénétique séance de qualifications de 15 minutes est un avantage crucial pour Ducati.

Mais la GP15 n’est pas uniquement performante sur un tour ou sur gomme tendre.

En FP4, Dovizioso a montré qu’il avait suffisamment de rythme sur pneus durs, sur distance de course, pour inquiéter Marc Márquez et Dani Pedrosa, qui le rejoindront en première ligne.

Dovizioso était deuxième en FP4, derrière son coéquipier Andrea Iannone, qui a aussi démontré une vitesse impressionnante après avoir subi une lourde chute dans le virage n°2 vendredi soir.

Beaucoup de questions demeurent sans réponse. La moto n’a pas encore fait sa première course et il y aura certainement des inconnues dimanche soir pour le départ. 

Il ne faut pas oublier que la GP14 pouvait aussi réussir de bonnes qualifications l’an dernier et que Dovizioso, Iannone et Cal Crutchlow avaient à eux trois signé 11 premières lignes.

La Ducati perdait ensuite du terrain en course pour diverses raisons parmi lesquelles le sous-virage, une baisse de grip puis la fatigue des pilotes qui s’efforçaient à maintenir le rythme malgré d’évidentes difficultés. Ces onze premières lignes ont mené à seulement trois podiums. 

Il ne fait aucun doute que Dovizioso soit le pilote le mieux placé pour aider Ducati à mettre fin à la domination de Honda et Yamaha, qui ont remporté les 89 dernières courses.

Mais n’oublions pas Márquez. Il a le meilleur rythme de course et a été le plus régulier sur l’ensemble du week-end. Malgré la performance de Dovizioso, le Champion du Monde demeure le meilleur candidat pour les 25 premiers points de la saison.

Un manque de grip à l’arrière a grandement affecté les chances de Jorge Lorenzo et de Valentino Rossi. Márquez a suivi Lorenzo durant un moment en FP4 et pouvait clairement observer les problèmes de grip dont souffrait Lorenzo.

Lorenzo a affirmé souffrir en entrée de virage, avoir trop de patinage en sortie et aussi surprenant que cela puisse être, manquer de vitesse en ligne droite. Aucune allusion à ses chances de podium ou de victoire. Modeste, il s’attend à finir premier pilote Yamaha.

Mais cette nuit a sans doute été celle de Ducati.

Ce soir, trois Ducati se sont qualifiées dans le Top 5, avec une surprenante qualification de Yonny Hernández à la cinquième place. 

De tous les avantages dont disposent Ducati en tant que constructeur qui n’a remporté aucune victoire la saison passée, le pneu arrière tendre de Bridgestone est un élément clé, particulièrement en qualifications.

Si Ducati remporte trois courses sur le sec cette année, le pneu tendre leur sera retiré.

Dovizioso n’avait problablement jamais été aussi prêt à perdre de toute sa carrière !

Tags:
MotoGP, 2015, COMMERCIAL BANK GRAND PRIX OF QATAR, Q2, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›