Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi et Ducati, les grands vainqueurs du #QatarGP

Rossi et Ducati, les grands vainqueurs du #QatarGP

Le Championnat du Monde MotoGP™ 2015 s’est ouvert sur une course exceptionnelle remportée par Rossi devant Dovizioso et Iannone.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a produit l’une des plus belles courses de son illustre carrière dimanche au Circuit International de Losail pour commencer la saison 2015, sa vingtième en Grand Prix, au sommet du podium MotoGP™. 

En difficulté depuis le début du rendez-vous qatari, l’Italien ne figurait pas vraiment parmi les favoris au podium mais avait pourtant annoncé un déclic en signant le deuxième temps quelques heures avant la course lors de la séance de warm-up. 

Fidèle à lui-même, ‘The Doctor’ a réalisé une sensationnelle remontée depuis la huitième position sur la grille pour s’inviter dans un groupe de tête dans lequel il allait retrouver son coéquipier Jorge Lorenzo et ses compatriotes Andrea Iannone et Andrea Dovizioso, le détenteur de la pole position.

Pilote à avoir passé le plus de tours en tête (15/22), Lorenzo a longtemps semblé proche de l’exploit mais a au final été le grand perdant de cette course puisqu’il a fini par être distancé par les trois Italiens. Après la course, le Majorquin expliquera avoir été gêné par un morceau de mousse dans son casque : « Je pensais pouvoir remporter la course, même si ça n’allait pas être facile parce que Valentino avait un très bon rythme en fin de course. Je me sentais de mieux en mieux puis un morceau de mousse s’est détaché dans mon casque et m’a privé de la moitié de mon champs de vision. Je ne voyais plus très bien les virages, je ne pouvais pas me concentrer et j’ai perdu une demi-seconde ou plus par tour. »

Magistral, Rossi s’est imposé sur un Dovizioso nettement plus rapide en ligne droite mais à court d’idée pour vaincre le nonuple Champion du Monde sur les deux derniers tours. Après une série de dépassements, Rossi s’imposait pour la 83e fois de sa carrière en MotoGP™ et retrouvait le sommet du classement général pour la première fois depuis sa victoire à Losail de 2010. 

Légèrement déçu de sa défaite, Dovizioso a très vite pu relativiser. Arrivé chez Ducati en 2013, l’Italien a enfin pu se battre pour la victoire grâce une Desmosedici GP15 qui permet à la marque de Borgo Panigale de faire un retour tonitruant sur le podium de la catégorie reine. Parce que si ‘DesmoDovi’ s’est battu pour la victoire tout au long de la course, en ne descendant jamais en dessous de la seconde place, son coéquipier Andrea Iannone s’est lui aussi montré extrêmement compétitif et montait sur le podium MotoGP™ pour la première fois de sa carrière avec une troisième place qui scellait un podium 100% italien, le premier depuis le GP du Japon de 2006. 

Avec deux pilotes sur le podium dès la première course de la GP15, l'équipe de Luigi Dall'Igna remportait son pari. Après avoir fait sensation en qualifications, Ducati a concrétisé en course et est enfin de retour au niveau des Yamaha et des Honda. Marc Márquez (Repsol Honda) et son coéquipier Dani Pedrosa n’auront cependant pas pu se mesurer à leurs nouveaux adversaires au Qatar. Le double Champion du Monde et tenant du titre a tiré tout droit dès le début de la course, une erreur qu’il a lui-même admise, et est reparti dernier pour remonter jusqu’à la cinquième place, limitant donc les dégâts avec onze points qui pourront s’avérer précieux cette année.

Pedrosa n’était quant à lui pas mal parti mais a très rapidement été décroché par Lorenzo, Dovizioso et Iannone. Après la course, qu’il a finie en sixième position, derrière son coéquipier, Pedrosa a dévoilé qu’il souffrait d’un syndrome des loges depuis l’an dernier et qu’il ne pouvait plus courir dans ces conditions. Le pilote du team Repsol Honda est donc incertain pour la prochaine épreuve, qui aura lieu à Austin le 12 avril, et va d’ici là chercher une solution à un grave problème qui semble remettre en cause son avenir en MotoGP™.

Deux secondes derrière lui, Cal Crutchlow (CWM LCR Honda) a réussi à finir sa première course sur RC213V en tant que premier pilote satellite, avec une courte avance sur Bradley Smith et Pol Espargaró du team Monster Yamaha Tech3.

Qualifié en cinquième position, Yonny Hernández (Pramac Racing) a atteint l’objectif qu’il s’était fixé en finissant dixième, devant Aleix Espargaró (Team SUZUKI ECSTAR) et son coéquipier Danilo Petrucci (Pramac Racing). 

Côté Français, Mike Di Meglio (Avintia Blusens) a fini dix-neuvième, à une vingtaine de secondes de son coéquipier Héctor Barberá, premier pilote Open avec trois dixièmes d’avance sur Stefan Bradl (Athinà Forward Racing). Loris Baz, le coéquipier de ce dernier, a malheureusement été victime d’un pneu défectueux pour ses débuts en MotoGP™ et a dû passer par les stands avant de repartir pour continuer son apprentissage. 

Après une première course aussi imprévisible que spectaculaire, la saison MotoGP™ continue le 12 avril au Circuit of the Americas, où Márquez s’était imposé ces deux dernières années et cherchera à riposter face aux trois héros italiens de la course de Losail.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, COMMERCIAL BANK GRAND PRIX OF QATAR, RAC, Andrea Dovizioso, Valentino Rossi, Andrea Iannone, Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›