Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Cap sur les Amériques pour la seconde course de la saison

Cap sur les Amériques pour la seconde course de la saison

Le Championnat du Monde MotoGP™ se rend au Circuit des Amériques cette semaine après une fantastique épreuve d’ouverture au Qatar.

Le paddock MotoGP™ s’installe au Circuit des Amériques, à côté d’Austin, cette semaine pour la seconde manche de la saison 2015, qui a été lancée par une spectaculaire première course au Qatar. Le Circuit des Amériques avait été introduit au calendrier MotoGP™ en 2013 et a jusqu’ici surtout réussi à Honda, qui y a remporté le doublé avec Márquez et Pedrosa ces deux dernières années.

La hiérarchie pourrait cependant être bouleversée pour la troisième venue du MotoGP™ au Texas suite à ce que Ducati ait confirmé son grand retour au Qatar. Compétitive dès ses premiers tours de roue en pré-saison, la nouvelle Desmosedici GP15 a démontré qu’elle n’était pas uniquement rapide sur gomme tendre et qu’elle pouvait aussi tenir la distance de course. En lice pour la victoire jusqu’à la fin de la course à Losail, Andrea Dovizioso pourra de nouveau viser les sommets à Austin, où il avait décroché son premier podium avec la marque italienne l’an dernier. Suite aux seconde et troisième places de Dovizioso et de son coéquipier Andrea Iannone au Qatar, le team officiel de Ducati et le team Pramac Racing perdent la concession qui leur permettait d’utiliser jusqu’à 24 litres de carburant et devront désormais se limiter à 22 litres.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a lui aussi fait sensation au Qatar en entamant sa vingtième saison en Grand Prix avec une 83e victoire en MotoGP™. Le nonuple Champion du Monde avait terminé sixième à Austin l’an dernier mais devrait être capable de faire bien mieux cette semaine tandis que son coéquipier Jorge Lorenzo, quatrième au Qatar après avoir eu un problème avec son casque, cherchera à monter sur le podium pour la première fois de la saison au Texas, où il avait été troisième en 2014.

Marc Márquez (Repsol Honda) a limité la casse après un départ catastrophique au Qatar pour marquer les points de la cinquième place mais voudra véritablement se relancer à Austin, où il a remporté les deux premières courses MotoGP™ accueillies par le Circuit des Amériques. L’Espagnol avait l’an dernier signé le meilleur temps à chaque séance puis la pole position, un nouveau record du tour et la victoire.

Opéré de l’avant-bras droit vendredi dernier, Dani Pedrosa ne participera ni au Grand Prix Red Bull des Amériques ni à celui de la République Argentine qui aura lieu sept jours plus tard. L’Espagnol, qui souffrait d’un douloureux syndrome des loges depuis l’an dernier, sera remplacé par Hiroshi Aoyama, qui avait déjà pris sa place au TT Assen en 2011. Dernier Champion du Monde de l’histoire de la catégorie 250cc, le Japonais s’est récemment reconverti en pilote d’essais pour le HRC et compte à son palmarès 64 courses en MotoGP™. Il avait terminé douzième à Austin l’an dernier, sur la RCV1000R Open du team Aspar.

De retour en MotoGP™ cette année, Suzuki a rencontré au Qatar quelques soucis sur la nouvelle GSX-RR, qui manquait de puissance face à ses rivales et avec laquelle Aleix Espargaró et Maverick Viñales avaient respectivement entamé leur saison 2015 avec une onzième et une quatorzième places.

Cal Crutchlow (CWM LCR Honda) avait quant à lui remporté la bataille parmi les pilotes satellites en finissant une demi-seconde devant son compatriote Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) et Pol Espargaró, le coéquipier de ce dernier. Crutchlow était tombé au Circuit des Amériques l’an dernier mais avait décroché la quatrième place en 2013.

Scott Redding (EG 0,0 Marc VDS) tentera de se rapprocher des autres pilotes satellites au Texas et notamment de Yonny Hernández et Danilo Petrucci, les pilotes de Pramac Racing, qui avaient pris un avantage certain en qualifications en profitant du pneu tendre de la catégorie Open, dont disposent les pilotes Ducati. 

Héctor Barberá (Avintia Racing) avait quant à lui fini l’épreuve de Losail en tête de la catégorie Open, avec une maigre avance sur Stefan Bradl (Athinà Forward Racing). Mike Di Meglio et Loris Baz, leurs coéquipiers respectifs, espèreront quant à eux avoir un peu plus de réussite après un premier Grand Prix compliqué, à l’instar de Jack Miller (CWM LCR Honda), qui était tombé en fin de course au Qatar.

Seul pilote américain de la grille MotoGP™ 2015, Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team) sera à domicile pour sa 200e course en MotoGP™ et avait fini neuvième du rendez-vous texan en 2013.

Le Grand Prix Red Bull des Amériques a lieu du 10 au 12 avril et sera à suivre en direct et OnDemand sur motogp.com.

Tags:
MotoGP, 2015, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›