Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La conférence de presse du GP Red Bull des Amériques

La conférence de presse du GP Red Bull des Amériques

Hayden, Rossi, Lorenzo, Márquez, Smith et Iannone ont animé la conférence de presse précédant le GP Red Bull des Amériques.

Leader du classement général après avoir remporté une splendide victoire au Qatar, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a été le premier à prendre la parole lors de la conférence de presse de jeudi à Austin et a déclaré : « Marc (Márquez) est toujours très fort ici. La piste va non seulement bien à la Honda mais elle va aussi bien à Marc ! ». Le nonuple Champion du Monde espère monter sur le podium ce week-end au Texas mais a admis qu’il devrait travailler sur son pilotage afin de tirer le meilleur de sa YZR-M1.

Concernant les rumeurs qui annoncent qu’il pourrait participer aux 8 Heures de Suzuka avec son coéquipier Jorge Lorenzo cet été, l’Italien a ajouté : « J’adorerais courir avec Jorge et ce serait génial de monter sur la nouvelle R1 mais je ne connais pas la date, ça avait été compliqué de courir là-bas quand nous l'avions fait (2000 et 2001) et ce ne sera donc peut-être pas pour cette année mais pourquoi pas plus tard. »

Sur le podium MotoGP™ pour la première fois de sa carrière au Qatar, Andrea Iannone (Ducati) s’est montré confiant et est impatient de voir comment se comportera la GP15 sur la piste du Circuit des Amériques.

« Tout est différent ici, la piste n’est pas facile et le tracé est complètement différent, très technique, » a expliqué Iannone. « La GP15 est une surprise cette année, elle rapide et très performante. Je suis vraiment content parce que ce n’est que le début de son développement. »

Après avoir eu un problème avec son casque en course au Qatar, Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) avait fini quatrième alors qu’il avait mené durant la majeure partie de la course. Le double Champion du Monde MotoGP™ a déclaré à ce sujet : « C’était une erreur humaine mais ce sont des choses qui arrivent. J’avais moi-même fait une erreur l’année précédente mais nous sommes une équipe et nous pouvons faire des erreurs. Cette fois c’était HJC. C’est arrivé et c’est terminé. J’étais frustré après la course mais je dois accepter que les erreurs sont des choses qui arrivent. »

« Nous devons essayer de remporter la course, » a ajouté le Majorquin au sujet de ce week-end. « Ça avait été très difficile ici ces deux dernières années mais nous avons maintenant des pneus différents, une moto différente et plus compétitive que celle de l’an dernier. Mon objectif est de faire mieux que ma troisième place de 2013. »

Marc Márquez est quant à lui invaincu sur le sol américain depuis qu’il est arrivé en MotoGP™. Le pilote du team Repsol Honda avait décroché au Circuit des Amériques sa première pole position et sa première victoire en MotoGP™ en 2013, avant de récidiver l’année suivante, et a commenté : « J’aime le circuit d’Austin et les autres pistes des Etats-Unis. C’est un circuit qui réussit à notre moto et qui va bien à mon pilotage parce qu’il est plus de type ‘stop-and-go’ alors qu’au Qatar il s’agit davantage de garder de la vitesse dans les courbes. »

Márquez, qui avait fini cinquième au Qatar après une erreur dans le premier tour, a aussi affirmé qu’il n’en savait pas davantage que la presse quant au fait que le HRC ait choisi Hiroshi Aoyama plutôt que Casey Stoner pour remplacer son coéquipier Dani Pedrosa et qu’il n’y avait d'autre part pas de problème entre lui et Álvaro Bautista, qu’il avait bousculé au Qatar : « J’ai parlé avec Álvaro et tout va bien. Je lui ai envoyé un message sur Whatsapp. »

Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) tentera quant à lui de finir la course en tant que premier pilote satellite ce week-end, un titre qu’il avait concédé à Cal Crutchlow pour une petite demi-seconde à Losail : « En tant que pilotes satellites, nous avons le travail le plus dur, comme vous avez pu le voir au Qatar. J’avais dû passer en Q1 et c’était dur parce que les autres pilotes avaient des pneus plus tendres. Mais Pol (Espargaró) et moi sommes contents de la nouvelle M1 et nous devrions pouvoir faire du bon travail, comme Valentino et Jorge l’ont fait au Qatar. »

Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team) se prépare quant à lui à disputer le 200e Grand Prix de sa carrière devant ses nombreux fans et a déclaré : « Je n’ai pas l’impression de déjà en être à 200. Ça fait beaucoup mais je n’ai pas de quoi me vanter parce que je n’ai pas gagné aussi souvent que je l’aurais aimé. Cela dit, j’ai toujours eu beaucoup de soutien et je suis toujours motivé à faire de mon mieux. »

Le Champion du Monde MotoGP™ 2006 a aussi discuté du nouveau prototype Open de Honda et des différences par rapport à celui de 2014 : « Le moteur est meilleur, la moto est beaucoup plus puissante mais ça veut dire que nous avons plus de travail à faire avec l’électronique, pour gérer le surplus de puissance. »

Les essais libres de la catégorie MotoGP™ commencent vendredi à 9h55, heure locale, soit 16h55 GMT+1.

Tags:
MotoGP, 2015, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, Valentino Rossi, Nicky Hayden, Marc Marquez

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›