Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz : « Il me reste une importante marge de progression »

Baz : « Il me reste une importante marge de progression »

Le Français a dû découvrir le Circuit des Amériques sous la pluie avant de pouvoir faire quelques tours sur le sec vendredi après-midi.

Il n’est jamais facile d’effectuer ses premiers tours de roue sur une piste nouvelle quand on arrive en catégorie MotoGP™, tant les niveaux de pilotage et de performance sont élevés. Quand le circuit est compliqué et que les intempéries s’en mêlent, cela devient franchement délicat.

Mais c’est le métier qui rentre pour Loris, avec l’occasion d’emmagasiner beaucoup d’informations et d’expérience. La suite du week-end texan est annoncée très humide par la météo locale, et d’ici dimanche soir le pilotage de la Yamaha de l’équipe Athinà Forward Racing sur le mouillé ne devrait plus avoir de secrets pour Baz. Lors de la première séance, sur piste détrempée, Loris se classait 20e à 4.7 d’Andrea Dovizioso (Ducati). Dans la deuxième séance de ce vendredi, la piste séchait progressivement et Baz était le premier à oser s’aventurer en slicks, ce qui lui permettait d’occuper provisoirement la 5e place à 16 minutes de la fin, sa meilleure position depuis qu’il est arrivé en MotoGP. Il terminait cette séance 23e à 4.5.

Sur ce circuit généralement considéré comme favorable aux Honda, qui y a gagné toutes les courses MotoGP organisées jusqu’à présent, Marc Márquez a été le plus rapide ce vendredi devant Cal Crutchlow, alors qu’Andrea Iannone amenait la première Ducati en 3e position, Aleix Espargaró la plus véloce des Suzuki 4e et Valentino Rossi la mieux placée des Yamaha 6e. Le coéquipier de Loris, l’Allemand Stefan Bradl, réalisait le meilleur temps de la catégorie Open avec le 8e chrono.

Loris Baz :

« La première séance, sur le mouillé, s’est plutôt bien déroulée, estimait Loris. J’ai réussi à apprendre assez bien le circuit. En fait, ça a été un petit peu moins difficile que ce que je pensais. Je me sentais bien et me suis bien amusé sur le mouillé. »

« Ensuite, sur le sec, j’ai ressenti mon manque d’expérience par rapport à ce circuit qui est assez technique par endroits. J’ai réussi à améliorer mes temps petit à petit, tour après tour. »

« J’ai réalisé mon temps le plus rapide lors de mon dernier tour, derrière Stefan (Bradl). Il me reste encore une importante marge de progression. La météo prévoit qu’il pleuvra pendant le reste du week-end, donc je vais faire le maximum ce samedi pour essayer d’obtenir la meilleure place possible sur la grille de départ. 

Tags:
MotoGP, 2015, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›