Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Márquez triomphe, Dovizioso confirme, Rossi demeure leader

Márquez triomphe, Dovizioso confirme, Rossi demeure leader

Les pilotes du podium du Grand Prix Red Bull des Amériques avaient tous les trois de bonnes raisons d’être satisfaits de leurs performances.

Après avoir brillamment surmonté un problème de dernière minute pour se qualifier en pole position pour le Grand Prix Red Bull des Amériques, Marc Márquez (Repsol Honda) a fait une course sérieuse pour remporter sa première victoire de la saison et poursuivre son idylle avec les Etats-Unis. 

L’Espagnol est maintenant sur une série de huit victoires consécutives sur le territoire américain, commencée en Moto2™ en 2011 et étoffée depuis son arrivée en MotoGP™ avec désormais six victoires avec le team Repsol Honda.

Devancé par Andrea Dovizioso (Ducati) au départ, le Champion du Monde en titre n’a pas eu de mal à reprendre l’avantage et a semblé facilement distancer ses adversaires mais a admis que la course n’avait pas été facile en raison de conditions de piste légèrement différentes à celles de la veille et à un pneu avant dont l’usure a été la principale préoccupation des pilotes sur les 21 tours de l’épreuve.

S’il a affirmé ne pas vraiment avoir pu se faire plaisir tant il devait gérer se performance, Márquez était cependant ravi de renouer la victoire et de se rattraper après son erreur du premier tour au Qatar, où il avait limité les dégâts en prenant la cinquième place. 

Derrière lui, Dovizioso et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) se sont à nouveau battus en duel, comme à Losail, mais luttaient cette fois-ci pour la seconde place. Le pilote du team Ducati a pris sa revanche sur le nonuple Champion du Monde et commence sa saison 2015 avec deux secondes places répresentant un franc succès pour les débuts de la Desmosedici GP15. 

Un petit peu déçu de s’être incliné face à son compatriote, Rossi a lui aussi tiré un bilan positif de sa course à Austin, où il n’était jamais monté sur le podium. Le pilote du team Movistar Yamaha MotoGP avait effectivement eu beaucoup de mal à se montrer compétitif sur le Circuit des Amériques ces deux dernières années et était donc ravi de sa progression mais aussi du fait que sa troisième place lui permette de se maintenir en tête du classement général. 

Márquez, Dovizioso et Rossi repartiront donc tous les trois d’Austin en ayant atteint leurs objectifs. Quatrième à plus de trois secondes de son coéquipier, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) aura beaucoup moins de motifs de satisfaction. Le Majorquin avait aussi fini au pied du podium au Qatar mais s’était alors battu pour la victoire durant presque toute la course avant de subir un problème dont il n’était pas responsable. Au Texas, le Majorquin n’a pas pu se battre pour le podium malgré sa qualification en troisième position et a dû attendre d’être à trois tours de l’arrivée pour dérober la quatrième place à Andrea Iannone (Pramac Racing). Touché par une bronchite depuis le début du week-end, Lorenzo aura au moins évité de faire une course aussi catastrophique qu’en 2014, lorsqu’il avait fini en dixième position.

Derrière lui, Iannone a confirmé une compétitivité qui lui a permis de finir loin devant les premiers pilotes satellites, Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) et Cal Crutchlow (CWM LCR Honda), qui devançaient Aleix Espargaró (Team SUZUKI ECSTAR), Maverick Viñales (Team SUZUKI ECSTAR) et Danilo Petrucci (Pramac Racing) dans la seconde moitié du Top 10.

Hiroshi Aoyama, le remplaçant de Dani Pedrosa chez Repsol Honda, a pris la onzième place devant le premier pilote Open, Héctor Barberá (Avintia Racing), Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team), qui participait à son 200e Grand Prix mais aussi Jack Miller (CWM LCR Honda) et Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini), qui marquaient leurs premiers points de la saison.

Contraint à arrêter sa course au stand à Losail, Loris Baz (Athinà Forward Racing) a cette fois-ci pu couvrir la distance totale d’une traite et ainsi poursuivre son apprentissage en MotoGP™, avec au final une dix-septième place. Mike Di Meglio (Avintia Racing) est quant à lui tombé à deux reprises et n’a pas pu repartir après à sa deuxième chute. 

Le paddock MotoGP™ met maintenant le cap sur l’hémisphère sud pour rejoindre l’Argentine et le circuit de Termas de Rio Hondo, qui accueille la semaine prochaine la troisième manche de la saison 2015.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, RAC, Marc Marquez, Andrea Dovizioso, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›