Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Apprentissage difficile, mais utile pour Loris Baz

Apprentissage difficile, mais utile pour Loris Baz

Le Français s’est classé dix-septième au Grand Prix Red Bull des Amériques au terme de sa seconde course en MotoGP™.

Pour sa deuxième course en MotoGP à l’occasion du « Grand Prix of the Americas » à Austin, Loris a poursuivi sa découverte de la catégorie. Il a continué à en explorer les différents aspects techniques et a terminé ce week-end texan avec beaucoup plus de connaissances, notamment dans le domaine des réglages et de l’utilisation des pneumatiques sur la durée totale d’une course.

Parmi les autres enseignements utiles de ce week-end, on retiendra aussi l’apprentissage de ce « Circuit of The Americas », ainsi que les nombreux tours effectués sur piste humide lors des essais. Le prochain Grand Prix se déroulera dès le week-end prochain en Argentine un peu sur la même longueur d’ondes, avec la découverte du circuit de « Termas de Río Hondo » que les autres pilotes connaissent déjà, mais que Loris va découvrir. Après la formation de base acquise au Qatar, aux Etats-Unis puis en Argentine, Baz arrivera ensuite en terrain connu à Jerez, avant d’aborder la cinquième épreuve de la saison, le Grand Prix de France qui aura lieu au Mans le 17 mai.

A Austin dimanche matin, Loris a réalisé le 16e temps du warm up (sur 25 pilotes présents). Partant ensuite depuis la 20e position sur la grille, il pointait à la 16e place à l’issue du premier tour, pour se classer finalement 17e. Il terminait 5e de la catégorie Open, à 21 secondes du premier, Héctor Barberá.

« J’ai encore loupé mon départ, de nouveau en raison de problèmes de cartographie et de puissance, expliquait Loris. Ensuite j’ai fait un bon premier tour, en doublant pas mal de pilotes, ce qui était bien. Mes premiers tours ont été rapides, j’arrivais à suivre, j’étais dans le rythme. Après, malheureusement, je me suis retrouvé avec le même problème que lors des qualifications, c’est-à-dire que je perdais beaucoup l’avant dans les virages à droite. Ça m’a gêné et je n’ai pas réussi à suivre longtemps le groupe dans lequel j’étais. C’était dommage car ce groupe se battait alors pour la 13e place. »

« J’ai perdu du temps petit à petit avec ce problème à l’avant et j’ai un peu subi le reste de la course. En plus, comme je n’étais pas à l’aise avec l’avant, je me suis crispé sur la moto et j’ai terminé avec des crampes dans le dos. Ça n’a donc pas été vraiment facile, mais le côté positif est qu’on a appris pas mal de choses. On sait sur quoi on doit travailler, comme nos problèmes de l’avant quand il fait chaud. On retrouvera cette situation en Argentine où il fera chaud à coup sûr. On va donc travailler pour progresser, car on n’était pas loin de ce groupe, et on va essayer de rester avec eux pendant toute la course. »

« Concernant mon bilan d’ensemble de ce week-end, je ne suis pas spécialement content car j’espérais quand même faire mieux. Mais il y a eu une progression séance après séance, et ça c’est positif. »

Tags:
MotoGP, 2015, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›