Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Loris Baz marque brillamment ses premiers points

Loris Baz marque brillamment ses premiers points

Baz a pris la quatorzième place en Argentine et finissait à moins de deux dixièmes de seconde du premier pilote Open.

Pour seulement son troisième Grand Prix en catégorie MotoGP™, disputé sur le circuit de Termas de Río Hondo en Argentine, Loris a réalisé une très belle course qui lui a permis de terminer en quatorzième position. C’est une performance remarquable car il ne s’élançait que depuis la vingt-deuxième place sur la grille de départ, et il a au cours de sa remontée réussi à dépasser des pilotes de renom, beaucoup plus expérimentés que lui dans cette catégorie.

Le début de course de Baz se passait bien et il progressait de la vingt-deuxième place sur la grille de départ à la seizième à l’issue du premier tour. Il luttait ensuite assez longtemps en dix-septième position avec Hiroshi Aoyama et Eugene Laverty. En fin de course, il faisait partie d’un groupe qui se disputait la quatorzième place, en compagnie de son coéquipier Stefan Bradl, de Nicky Hayden et de Laverty. Dans le dernier tour, Loris réussissait à devancer tous ces pilotes pour terminer quatorzième et marquer ses premiers points en Championnat du Monde MotoGP. 

Baz se classait grâce à cette performance troisième de la catégorie Open. Rassuré quant à ses possibilités dans la discipline la plus relevée des Grands Prix, Loris donne rendez-vous à ses supporters le 3 mai à Jerez pour le GP d’Espagne et le 17 mai au Mans pour le GP de France. 

« La course s’est bien passée, » estimait Loris. « J’ai enfin réussi à prendre un bon départ. Pas le meilleur possible, mais nettement meilleur que ceux des deux premiers Grands Prix. Cela m’a permis de bien me placer et de doubler quelques pilotes, ce qui était utile. Ensuite j’ai fait un bon premier tour, comme d’habitude, et j’ai réussi à me retrouver seizième en partant vingt-deuxième. J’en ai été très content. Après j’ai connu quelques soucis de grip à l’avant pour la première fois de tout le week-end. J’ai donc perdu du temps sans comprendre pourquoi, j’avais l’impression que les problèmes connus le week-end précédent lors du Grand Prix d’Austin recommençaient. Mais je pense que c’était causé par le plein d’essence, avec lequel nous n’avions pas assez roulé lors des essais. »

« Plus les tours passaient, mieux ça roulait. J’ai réussi à prendre un bon rythme et à trouver des trajectoires adaptées pour solutionner mes problèmes et utiliser les points forts de mon style et de la moto. Mes chronos se sont améliorés et j’ai fait mon meilleur tour en fin de course, ce qui était vraiment fort car je ne m’y attendais pas il y a quelques temps, je ne pensais pas en être capable. J’en suis donc très content. »

« Ici on n’a pas droit à la moindre erreur et j’ai donc essayé de ne pas en faire. J’ai perdu un peu de temps avec quelques pilotes, mais j’ai réussi petit à petit à revenir près du premier Open. Mais j’ignorais qu’il s’agissait du premier Open et il m’a manqué quelques tours pour essayer de le passer. » 

« Je suis super content. On a fait un excellent travail avec le team et je remercie tous les mécaniciens et tous les gens qui travaillent dans cette équipe. Il ne faut pas oublier qu’il y a quelques mois on était assez loin de ça. J’ai toujours cru que j’allais y arriver, même si je savais que j’aurais peut-être besoin de plus de temps que les autres pour trouver les réglages de la moto en raison de ma taille. On a fait un grand pas en avant sur un circuit qui me plaît énormément. »

« Maintenant il faut continuer sur cette lancée à Jerez, qui est également un circuit qui me plait beaucoup. Je vais tout faire pour essayer de finir encore dans les points, et viser pourquoi pas la première place en catégorie Open. On va essayer de viser des objectifs un peu plus élevés à chaque course, mais en tous cas je suis vraiment très content de ce qu’on a fait avec tout le team ce week-end. »

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO RED BULL DE LA REPÚBLICA ARGENTINA, RAC, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›