Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jerez, première étape européenne de la saison MotoGP™ 2015

Jerez, première étape européenne de la saison MotoGP™ 2015

Valentino Rossi est en tête du classement avant la quatrième manche du Championnat du Monde MotoGP™ 2015, le Grand Prix bwin d’Espagne.

Après l’épreuve d’ouverture au Qatar puis une tournée outre-Atlantique avec deux escales à Austin, aux Etats-Unis, puis à Termas de Río Hondo, en Argentine, le paddock MotoGP™ se rend dans le sud de l’Espagne cette semaine pour la première étape européenne de la saison 2015, le Grand Prix bwin d’Espagne.

Vainqueur à deux reprises depuis le début de l’année, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) mène le classement général avec six points d’avance sur Andrea Dovizioso (Ducati) et 30 points sur le tenant du titre, Marc Márquez (Repsol Honda), suite à la chute et à l’abandon de ce dernier en Argentine. 

L’an dernier, Rossi et Márquez s’étaient battus en début de course à Jerez avant que l’Espagnol ne prenne l’avantage et que Rossi finisse deuxième devant Dani Pedrosa (Repsol Honda). Cette année, l’Italien semble plus que jamais capable de lutter pour la victoire sur le circuit andalou, où il s'est déjà imposé à six reprises en MotoGP™, de quoi faire de lui le pilote au meilleur palmarès à Jerez. Rossi est d’autre part, avec Casey Stoner et Loris Capirossi, l’un des trois seuls pilotes non-espagnols à être montés sur la plus haute marche du podium MotoGP™ sur ce circuit.

Après un coûteux abandon en Argentine, Márquez voudra à tout prix renouer avec la victoire ce week-end, à domicile, et était devenu l’an dernier le premier pilote à s’imposer à Jerez en MotoGP™ en étant parti de la pole position depuis Loris Capirossi en 2006. Malgré un retard conséquent sur Rossi, qui est assuré de repartir de Jerez devant Márquez au classement général, le Champion du Monde en titre a affirmé qu’il était loin de paniquer et a rappelé qu’il avait remporté le titre mondial en ayant eu 30 points de retard sur Pedrosa à l'issue des six premières courses en 2013, lors de sa première saison dans la catégorie. Tombé samedi dernier lors d'un entraînement en dirt track, Márquez a été opéré de l'auriculaire de la main gauch dans la foulée et ne devrait pas avoir de problème pour rouler à Jerez.

Son coéquipier Dani Pedrosa, qui avait subi une intervention beaucoup plus sérieuse après la course du Qatar pour soigner son avant-bras droit et avait manqué les épreuves d'Austin et de Termas de Río Hondo, n'a quant à lui pas encore annoncé s'il ferait son retour à la compétition ce week-end à Jerez.

Jorge Lorenzo, le coéquipier de Rossi, était quant à lui absent du podium MotoGP™ lors des trois premières courses, une première pour le Majorquin depuis son arrivée dans la catégorie. Malgré des résultats décevants, le double Champion du Monde MotoGP™ n’a, comme Márquez, pas de raison de paniquer à ce stade de la saison et comptera sur le soutien d’une large partie du public local à Jerez, où il s’était imposé deux fois de suite en 2010 et 2011. Lorenzo est actuellement quatrième du classement général, à 29 points de Rossi et avec un point d’avance sur Márquez mais aussi la certitude qu’il devra renouer avec la victoire dès que possible pour demeurer candidat au titre 2015.

Avec trois secondes places en trois courses, Andrea Dovizioso (Ducati) a largement dépassé les attentes et a surtout souligné l’excellent potentiel de la Desmosedici GP15, un nouveau prototype introduit en cours de pré-saison et que l’Italien n’a certainement pas encore pu pousser dans ses derniers retranchements. Dovizioso avait fini cinquième à Jerez l’an dernier mais visera bien plus haut ce week-end et pourquoi pas la plus haute marche du podium, que la marque de Borgo Panigale n’a plus occupée depuis 2010. Son coéquipier Andrea Iannone s’était quant à lui imposé à Jerez en Moto2™ en 2011 mais n’a jamais rallié l’arrivée du GP d’Espagne depuis son arrivée en MotoGP™ en 2013.

Sur le podium pour la première fois de l’année en Argentine après avoir remporté son duel face à Iannone dans le dernier tour, Cal Crutchlow (CWM LCR Honda) sera en pleine confiance pour sa quatrième course sur RC213V Factory et avait fini quatrième à Jerez en 2012.

Le Team Suzuki Ecstar était en nette progression en Argentine, où Aleix Espargaró s’était qualifié en seconde position avant de finir à la septième place. L’Espagnol et son coéquipier Maverick Viñales seront tous les deux extrêmement motivés à l'idée de courir à domicile pour la première fois en tant que pilotes officiels ce week-end et poursuivront leur travail sur la GSX-RR.

Sixième du classement général, Crutchlow est actuellement le premier pilote satellite, devant Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) et son coéquipier Pol Espargaró, qui sont respectivement septième et neuvième alors que la huitième place est occupée par Aleix Espargaró. Après un début de saison compliqué, Pol, le plus jeune des frères Espargaró, tentera de se relancer devant ses fans, sur un circuit où il avait gagné en 125cc (2010) mais aussi en Moto2™ (2012).

Dans la catégorie Open, Héctor Barberá (Avintia Racing) a pour l’instant l’avantage avec un total de huit points. Jack Miller (CWM LCR Honda) est cependant revenu à deux longueurs de l’Espagnol en finissant dans en douzième position en Argentine. Derrière eux, Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team) a un total de trois points tandis que Loris Baz (Athinà Forward Racing) en a marqué deux en Argentine en finissant devant son coéquipier Stefan Bradl. Mike Di Meglio (Avintia Racing) n’a quant à lui pas encore fini dans le Top 15 mais sera déterminé à le faire ce week-end en Espagne afin de se mettre en confiance avant l’épreuve suivante, le Monster Energy Grand Prix de France.

La première séance d’essais MotoGP™ à Jerez de la Frontera commence vendredi matin à 9h55.

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›