Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz contrarié par des problèmes d’adhérence

Baz contrarié par des problèmes d’adhérence

Le Français s’est qualifié en 21e position pour le Grand Prix bwin d’Espagne.

La piste de Jerez était ce samedi chauffée par une température de l’asphalte supérieure à 50° et cela a rendu son revêtement peu adhérent. La raison en est en général que le bitume trop chaud régurgite certains de ses composants qui rendent la surface grasse. Ce fut le cas pour ce deuxième jour d’essai, compliquant la tâche des pilotes et des équipes pour trouver des réglages permettant aux pneumatiques de glisser le moins possible.

En qualification, Baz réalisait le onzième temps de la Q1, ce qui le plaçait en 21e position sur la grille de départ de ce Grand Prix d’Espagne, le quatrième de sa jeune carrière en MotoGP. Le départ aura lieu à 14h.

Jorge Lorenzo s’emparait de la pole position en 1’37.9, devenant le premier pilote moto de l’histoire à descendre sous 1’38 à Jerez. Il partira ce dimanche avec à ses côtés sur la première ligne Marc Marquez, deuxième malgré un doigt cassé, et Andrea Iannone.

Loris Baz :

« La journée a été assez difficile, un peu comme hier. Nous avons eu de nouveau des problèmes de grip avec ces conditions très chaudes. On tourne un peu autour des réglages, donc on a essayé plusieurs choses. Avec une moto un peu différente, je suis encore tombé dans le même virage qu’hier pendant la 4e séance, mais j’ai réussi à faire un bon chrono tout de suite après.

« En qualif ce n’était pas trop mal. J’ai fait un bon premier tour et je pensais avoir une bonne marge de progression pour le deuxième. Mais j’ai fait une petite erreur, je me suis un peu fait gêner et n’ai pas pu améliorer. Donc je suis un peu loin, mais pas tant que ça en termes de chrono. Par contre les pneus manquent de longévité et la course va être très longue. On a 27 tours à faire et on perd déjà beaucoup de grip après un tour. »

« Ça va donc être long, mais on va voir comment se comportent les autres Open. Il nous faut trouver les bons réglages électroniques pour pouvoir continuer à aller vite, même avec le pneu qui se dégrade. On va essayer quelques petites choses au warm up. »

« Ensuite en course on va tenter de faire encore un bon départ et un premier tour qui me permettent de me placer parmi les premiers Open. On a tous à peu près les mêmes problèmes. Si j’arrive à gagner deux petits dixièmes, j’espère pouvoir me battre pour les premières places en Open. On va essayer de les trouver lors du warm up, puis ensuite de faire la meilleure course possible. »

 

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Q1, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›