Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

KTM essaye un nouveau châssis au test Moto3™ de Jerez

KTM essaye un nouveau châssis au test Moto3™ de Jerez

Le circuit de Jerez a accueilli mardi une journée d’essais à laquelle participaient plusieurs pilotes de la grille Moto3™.

La journée d’essais post-GP qui a eu lieu mardi à Jerez a permis à KTM de travailler sur un nouveau châssis, la marque autrichienne tentant de réduire l’écart sur Honda suite à ce que le géant japonais ait remporté les quatre premières manches de la saison 2015.

Un test qui a donc été extrêmement important pour KTM puisque le règlement technique 2015 de la catégorie Moto3™ prévoit que chaque constructeur ne pourra changer de châssis et de bras-oscillant qu’une seule fois en cours de saison, si bien que la moindre mise à jour du matériel sera définitive jusqu’à la dernière course à Valence. Le règlement stipule aussi que toutes les machines d’une même marque doivent être identiques, si bien qu’un nouveau châssis doit être fourni à tous les teams clients du constructeur.

Miguel Oliveira et Brad Binder du team Red Bull KTM Ajo ainsi que Romano Fenati du Sky Racing Team VR46 ont reçu la responsabilité d’évaluer le nouveau châssis et le nouveau bras-oscillant de KTM mais n'ont pas obtenu les résultats qu'ils espéraient. Les pilotes de le marque ne changeront donc pas de châssis pour le Monster Energy Grand Prix de France, au cours duquel ils tenteront cependant de rivaliser avec les pilotes Honda et en particulier Danny Kent (Leopard Racing), le leader du classement général.

Ce dernier et les autres pilotes Honda n’avaient pas de nouveauté matérielle à tester lors de la journée post-GP de Jerez, ce qui n’était pas surprenant étant données les performances actuelles de la Moto3™ japonaise. Enea Bastianini (Gresini Racing Team Moto3) et les pilotes du SaxoPrint RTG, John McPhee et Alexis Masbou, ont cependant profité de leur journée pour travailler sur leurs réglages, les suspensions, la géométrie du châssis et l’électronique.

Un autre aspect important de cette journée d’essais a été l’évaluation de deux nouveaux pneus Dunlop pour la catégorie Moto3™. Le fabricant britannique avait amené un nouveau pneu arrière provisoirement dénommé M1, qui est une évolution du pneu medium qui avait été utilisé en course dimanche, et qui a été conçu pour fournir davantage de grip tout en gardant la même durée de vie. Les pilotes ont aussi pu tester un nouveau pneu avant de profil 90/80, alors que l’actuel est en 95/75, visant des gains en termes de stabilité, pour une meilleure entrée en virage, et d’endurance.

Stefano Manzi et Matteo Ferrari (San Carlo Team Italia) se sont chargés de la majeure partie du programme d’essais de Mahindra et ont notamment évalué un nouveau système d’échappement pour la marque indienne. Le Mapfre Team Mahindra avait moins de pièces à tester et a perdu un peu de temps suite à la chute de Jorge Martín. Andrea Migno (Sky Racing Team VR46) et Alessandro Tonucci (Outox Reset Drink Team) ont eux aussi chuté tandis que Jules Danilo (Ongetta-Rivalcold) a eu quelques soucis techniques.

La majorité des pilotes de la grille Moto3™ étaient présents. Efrén Vázquez (Leopard Racing) n’a pas pu participer après être tombé malade. Etaient également absents Karel Hanika (Red Bull KTM Ajo), Livio Loi (RW Racing GP), le team Drive M7 SIC, le CIP ainsi que Juanfran Guevara (Mapfre Team Mahindra), qui s’est fracturé la clavicule après avoir été heurté par Hanika après la course de dimanche dernier.

Tags:
Moto3, 2015

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›