Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Premier Grand Prix à domicile pour Quartararo

Premier Grand Prix à domicile pour Quartararo

Le Français s’était imposé au Mans dans le FIM CEV Repsol l’an dernier et y disputera ce week-end son premier Grand Prix de France.

Le coup d’envoi du Grand Prix de France sera donné vendredi prochain, le 15 mai, avec les premiers essais libres, lors desquels les pilotes Estrella Galicia 0,0, Fabio et Jorge, feront leurs premiers tours sur une piste qui ne leur est pas inconnue.

Comme à Jerez, Fabio et Jorge ont déjà roulé sur le Circuit du Mans puisque ce dernier figurait sur le calendrier du FIM CEV 2014. Une épreuve que le pilote français avait remportée tandis que Jorge Navarro avait fini quatrième. Cette année, le tracé français accueillera de nouveau la seconde manche du FIM CEV et la cinquième épreuve du mondial MotoGP le même week-end.

Fabio Quartararo arrive sur la légendaire piste du Mans avec 52 points au compteur et en étant troisième au général après avoir décroché sa première pole position lors du dernier GP, en Espagne. Son coéquipier Jorge Navarro est quatorzième, avec 12 points, et est le troisième meilleur pilote espagnol dans le classement.

Circuit du Mans.  Le saviez-vous ?

Le tracé français du Mans, appelé Circuit Bugatti, fut construit en 1965 et comprenait dans son parcours une petite portion du Circuit de la Sarthe, un tracé non permanent de 13 629 mètres et sur lequel a lieu depuis 1923 la course d’endurance la plus célèbre au monde, celle des 24 Heures du Mans. Dans les années 1980, les vitesses de pointe de cette épreuve mythique dépassaient les 400 km/h sur la très longue ligne droite des Hunaudières.

Le tracé Bugatti est caractérisé par de nombreux virages lents. Il s’agit d’un circuit de type stop and go qui met l’accent en Moto3 sur la gestion des passages en courbes afin d’obtenir une accélération maximale en sortie de virages.

Fabio Quartararo :

« Le circuit du Mans est différent de ceux où nous avons roulé. C’est un tracé qui est connu pour être de type stop and go. Nous n’avons pas beaucoup roulé sur ce circuit, uniquement lors de la course de l’an dernier dans le FIM CEV et ça ne s’était pas mal passé. Le Circuit du Mans a plusieurs chicanes que je trouve très intéressantes. Je crois que ce sera un Grand Prix animé, où je vais pouvoir compter sur beaucoup de gens que je connais à mes côtés et c’est toujours un plus. »

Jorge Navarro : 

« Les derniers tests officiels à Jerez nous ont bien servi puisque nous avons pu travailler dur et essayer différentes configurations pour la moto. Nous arrivons au Mans avec un point de confiance en plus et de meilleures sensations. L’an dernier, nous avions couru sur ce circuit avec le FIM CEV, j’avais fait une bonne course et j’avais fini tout près du podium et à la quatrième place. J’avais eu de bonnes sensations sur ce circuit. Après la course difficile que nous avons eue au GP d’Espagne, je crois que nous arrivons au Mans renforcés et avec l’envie de continuer à avancer. »

 

Tags:
Moto3, 2015, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Fabio Quartararo, Estrella Galicia 0,0

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›