Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz s’offre son premier Top 12 devant le public français

Baz s’offre son premier Top 12 devant le public français

Le pilote du team Athinà Forward Racing a signé sa première vraie perf’ en MotoGP™ à l’occasion du Monster Energy Grand Prix de France.

Avec sa moto et son cuir bleu-blanc-rouge aux couleurs de son Grand Prix national, Loris a réalisé la meilleure performance de sa jeune carrière en MotoGP en terminant à une très belle douzième place devant ses fans enthousiastes.

Le warm up se déroulait très bien, avec une seconde de gagnée par rapport aux qualifications. C’était un bon début de journée. En course, Baz partait depuis la vingt-deuxième place sur la grille, et il pointait déjà dix-septième à l’issue du premier tour. Il remontait ensuite quatorzième face à des pilotes beaucoup plus expérimentés que lui. Il passait treizième au huitième tour, à la lutte avec Alvaro Bautista, pilote d’usine Aprilia.

Après avoir distancé Bautista, il contenait les assauts d’Hector Barbera, habituel dominateur de la catégorie Open. Loris passait douzième au quinzième tour et réussissait à préserver cette belle position jusqu’au drapeau à damier. Il se classait ainsi deuxième de la catégorie Open derrière l’ex-Champion du Monde MotoGP Nicky Hayden. C’était la deuxième fois que Baz marquait des points cette année, après avoir terminé quatorzième en Argentine.

Ce cinquième Grand Prix de l’année démontre un bon début de saison pour Loris dont les progrès impressionnent beaucoup d’observateurs. Dans la catégorie la plus relevée du monde, il évolue de manière positive et satisfaisante, améliorant régulièrement ses résultats. Rendez-vous pour le sixième GP de la saison sur le circuit du Mugello en Italie le 31 mai.

Loris Baz :

« Il y a eu une bonne progression lors du warm up, mais j’étais encore un peu ‘pendu’. On a réussi à faire un tour qui était le plus rapide depuis le début du week-end, ce qui était encourageant. Nous sommes allés dans une direction recommandée par Adrien Morillas, qui a été un grand soutien et je l’en remercie. On a relevé l’arrière et abaissé l’avant de la moto pour la rendre plus maniable. Ça a été positif et nous avons accentué cette tendance pour la course, ce qui s’est avéré positif. On a pris le départ sans trop savoir si ça allait le faire ou pas. »

« Mon départ n’a pas été parfait mais j’ai réussi à réaliser un excellent premier tour pendant lequel j’ai gagné neuf ou dix places. Je me suis retrouvé ensuite à la limite pour suivre Maverick Vinales et Nicky Hayden. Je n’y suis pas arrivé et ai un peu rendu la main pour assurer, conserver ma position, et ne pas refaire la même erreur qu’à Jerez en chutant. La piste était un peu piégeuse. L’arrière de la moto était relevé et on aurait peut-être dû compenser sur l’avant car je perdais un peu l’avant, donc j’étais à la limite. »

« Je voyais sur mon panneau « + 0.5 » pendant toute la course. Quand j’ai vu ‘+ 0’ j’ai réussi à accélérer un peu et à creuser un écart de 0.5, puis 1 seconde, 1.5, 2 secondes, et quand j’ai vu ‘+2.5’ j’ai rendu un peu la main. »

« C’était vraiment super car j’ai réussi à faire toute la course à un rythme meilleur que mon plus rapide tour de la veille. On a progressé et c’est positif. J’espère que nous allons continuer dans ce sens au Mugello, où ça devrait aller bien pour nous, si l’on excepte la ligne droite qui est un peu longue. Je souhaite que nous continuions sur cette lancée car c’était vraiment super de faire mon meilleur résultat au Grand Prix de France. »

Tags:
MotoGP, 2015, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, RAC, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›