Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz : « Un tracé vraiment magnifique »

Baz : « Un tracé vraiment magnifique »

Le pilote français a fait ses premiers tours du Mugello en MotoGP™ vendredi au Grand Prix TIM d'Italie.

C’est depuis 1976 que l’Autodromo del Mugello accueille le Grand Prix d’Italie sur un splendide tracé situé au sein des collines toscanes. Achetée par Ferrari en 1988, cette piste mythique enchante chaque saison autant les spectateurs que les pilotes, et Loris n’est pas exception. Il y fait ses débuts en MotoGP ce week-end pour la sixième manche du Championnat du Monde, après un bon Grand Prix de France où il a obtenu la douzième place.

Loris n’a jamais couru au Mugello en MotoGP, mais ce circuit n’a pas été pour lui une découverte complète car il y a déjà roulé en octobre 2009 en CIV (Championnat d’Italie) sur une Yamaha Superstock 1000 du Team QDP, ainsi qu’en juillet de la même année (2e de la 2e séance qualificative).

Dans la première séance d’essais libres, Baz a pris ses marques assez rapidement sur sa nouvelle monture, retrouvant le plaisir de rouler sur cette piste qu’il apprécie et affectionne comme la plupart des pilotes. La première partie de la journée se terminait avec la dix-neuvième position sur vingt-six pilotes présents, et non vingt-cinq comme d’habitude car cette fois-ci Ducati engage Michele Pirro en wild card. Loris terminait à 1.7 du leader Andrea Dovizioso, ce qui était satisfaisant pour un début.

L’après-midi était consacrée à l’amélioration de la machine pour la suite du week-end, ainsi qu’au perfectionnement du pilote. La performance immédiate n’était donc pas le but recherché, mais plutôt l’étude du comportement de la machine en fonctions de divers configurations et réglages. C’est ce qui permettra on l’espère à Loris ce samedi d’être compétitif en qualifications, mais aussi d’effectuer des essais longue durée afin que la Yamaha soit au mieux pour la course.

Andrea Dovizioso a réalisé le meilleur temps du vendredi, un dixième devant Marc Marquez sur Honda et trois devant Jorge Lorenzo sur Yamaha. La journée de Valentino Rossi ne s’est pas avérée très fructueuse avec le neuvième temps, mais on peut compter sur lui pour redresser la situation. Ses supporters sont déjà omniprésents, prenant les paris avec les tifosi fans de Ducati. La météo prévoit un beau week-end et le spectacle devrait être au rendez-vous.

Loris Baz

« Je n’avais pas roulé depuis longtemps sur cette piste, mais bizarrement dès le premier tour je me suis senti comme si c’était hier. J’ai été tout de suite dans le rythme, ce qui était bien. Je me suis fait plaisir en roulant sur ce circuit avec une machine de MotoGP car c’est un tracé vraiment magnifique. Pour un pilote, c’est le top. » 

« La première séance s’est bien passée, j’étais content. On a réussi à faire de bons temps. En deuxième séance, on a eu quelques problèmes de grip. On a essayé les deux motos réglées différemment, en n’utilisant que des pneus usés en vue de préparer la course. Donc ça restait malgré tout raisonnable, et je pense qu’on devrait trouver la bonne direction ce samedi pour améliorer ça. »

« Ce qui est positif, c’est que la moto tourne déjà beaucoup mieux qu’au Mans. En dehors de ça, on a encore quelques problèmes de grip, mais on devrait pouvoir les régler ce samedi. »

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, FP2, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›