Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Dovizioso et Ducati dominent la première journée au Mugello

Dovizioso et Ducati dominent la première journée au Mugello

Andrea Dovizioso a été l’auteur du meilleur temps à chacune des deux premières séances d’essais du Grand Prix TIM d’Italie.

À domicile ce week-end et sur un circuit où il était venu plus tôt dans le mois pour un test privé avec Ducati, Andrea Dovizioso a démarré très fort au Grand Prix TIM d’Italie et s’annonce déjà comme l’homme à battre pour les qualifications. 

Avec un nouveau casque mais aussi un nouveau carénage pour sa GP15, l’Italien a d’abord devancé d’un rien Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) et son coéquipier Andrea Iannone (Ducati) le matin avant de se confirmer en tête du classement l’après-midi, avec 0.164s d’avance sur Marc Márquez (Repsol Honda), vainqueur au Mugello en 2014, et 0.373s sur Lorenzo. 

Alors que les pilotes Factory de Honda et de Yamaha disposent de pneus arrière en gomme medium et dure ce week-end, ceux de Ducati ont le choix entre la gomme tendre et la gomme medium, que Dovizioso a privilégiée pour cette première journée afin de concentrer ses efforts sur la préparation de la course. L’Italien attendra samedi pour tirer profit de la gomme tendre et viser sa seconde pole position de la saison après celle du Qatar. 

Avec 33 points de retard sur Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Márquez doit à tout prix revenir sur le podium ce week-end en Italie après l’avoir manqué au Mans et est bien parti puisqu’il avait commencé la journée en quatrième position, à un peu plus d’un dixième de Dovizioso, et l’a finie à la seconde place. Le Champion en titre avait l’an dernier remporté l’épreuve du Mugello juste devant Lorenzo, qui complétait le Top 3 de la journée.

Après avoir découvert qu’il souffrait d’une fracture à la tête de l’humérus (bras) gauche quelques jours avant de prendre la route du Mugello, Andrea Iannone (Ducati) n’a pas eu trop de soucis pour se montrer compétitif et a terminé en quatrième position, en étant toutefois le seul pilote du Top 10 à avoir réalisé son meilleur temps le matin plutôt que l’après-midi.

Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) est le premier pilote satellite dans le classement combiné, à plus d’une demi-seconde de Dovizioso, en cinquième position et juste devant son compatriote Cal Crutchlow (CWM LCR Honda).

Récemment opéré du pouce droit, Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) a souffert sur les freinages et notamment celui de San Donato, au bout de l’une des plus longues lignes droites du calendrier, mais était tout de même septième, devant Scott Redding (EG 0,0 Marc VDS) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). 

Sixième à quatre dixièmes de seconde du leader le matin, Rossi s’est ensuite fait distancer l’après-midi et a terminé neuvième sur le classement combiné, à sept dixièmes de seconde de Dovizioso et après une courte sortie de piste causée par un freinage manqué dans le premier virage.

Inscrit en wildcard sur GP15, Michele Pirro participe à son premier Grand Prix de l’année et s’est classé douzième, derrière Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) et Yonny Hernández (Octo Pramac Racing).

Dani Pedrosa (Repsol Honda) a quant à lui conclu en quatorzième position, à près d’une seconde de la première place, tandis que Héctor Barberá (Avintia Racing) était le premier pilote Open, à la seizième place. 

Les Français Loris Baz (Athinà Forward Racing) et Mike Di Meglio (Avintia Racing) occupent respectivement les 21e et 22e positions, juste devant Álvaro Bautista, qui étrenne la nouvelle transmission seamless de la RS-GP ce week-end avec l’Aprilia Racing Team Gresini. 

Les essais libres de la catégorie MotoGP™ reprennent samedi matin à 9h55 au Grand Prix TIM d’Italie.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, FP2, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Andrea Dovizioso, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›