Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo réussit la passe de trois au Mugello

Lorenzo réussit la passe de trois au Mugello

Sur une série de trois victoires consécutives, le Majorquin revient à six points de son coéquipier Valentino Rossi au classement général.

Comme à Jerez et au Mans, Jorge Lorenzo a réalisé une véritable démonstration de force au Grand Prix TIM d’Italie et a pris l’avantage dès le premier tour pour laisser sur places ses adversaires et filer vers une troisième victoire consécutive. 

Seul au monde en tête de la course, le pilote du team Movistar Yamaha MotoGP est allé jusqu’à compter près d’une dizaine de secondes d’avance et a donc pu lever le pied sur les derniers tours pour tranquillement remporter l’épreuve du Mugello pour la quatrième fois en MotoGP™ mais aussi égaler Giacomo Agostini avec un total de 88 podiums en catégorie reine, un chiffre que seuls Valentino Rossi (166), Mick Doohan (95) et Dani Pedrosa (94) ont dépassé.

En pole position pour la première fois de sa carrière en MotoGP™, Andrea Iannone (Ducati) a réussi à s’octroyer la deuxième place, son meilleur résultat dans la catégorie, après une bataille titanesque à laquelle ont participé son coéquipier Andrea Dovizioso, Marc Márquez et Dani Pedrosa du team Repsol Honda mais aussi Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP).

Huitième sur la grille de départ, ce dernier est revenu sur les talons des prétendants au podium juste avant la mi-course et a pris la troisième place devant Pedrosa, sans pouvoir rattraper Iannone en fin de course. Le nonuple Champion du Monde, acclamé par ses hordes de fans, réalisait cependant une superbe remontée et s'assurait un dixième podium consécutif, le sixième en autant de courses cette saison.

Tombé en raison d’un pneu froid lors du warm-up, Dovizioso a été contraint à ramener sa GP15 au garage en raison d’une chaîne mal installée qui a endommagé la couronne de sa roue arrière tandis que Márquez, qui avait chuté avant les qualifications la veille, est tombé alors qu’il avait fait une fantastique entame de course pour surmonter son départ en treizième position et se battait avec Iannone pour la seconde place.

Cal Crutchlow (CWM LCR Honda) a lui aussi chuté en fin d'épreuve et laissé Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) s’emparer de la sixième place devant son coéquipier Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), qui décrochait son meilleur résultat en MotoGP™, Michele Pirro (en wildcard avec Ducati), Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) et Yonny Hernández (Octo Pramac Racing).

Après une fantastique douzième place à domicile deux semaines plus tôt, le rookie français Loris Baz (Athinà Forward Racing) a remporté sa première victoire en catégorie Open en terminant de nouveau douzième, derrière Scott Redding (EG 0,0 Marc VDS).

Mike Di Meglio (Avintia Racing) a fini seizième tandis que Stefan Bradl (Athinà Forward Racing), Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team), Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar), Jack Miller (CWM LCR Honda) et Alex de Angelis (E-Motion Ioda Racing Team) ont abandonné.

Grâce à cette nouvelle victoire, Lorenzo revient à seulement six points de Rossi au classement général tandis que Yamaha renforce sa position en tête du classement constructeurs avec 35 points d'avance sur Ducati et 43 sur Honda, qui manque le podium deux fois de suite pour la première fois depuis 2009 (Montmeló-Assen). Márquez, qui compte désormais deux abandons en six courses, se retrouve à la cinquième place, à 49 points du leader, derrière Dovizioso et Iannone, et sera à domicile pour la prochaine course le 14 juin, au Grand Prix Monster Energy de Catalogne.

 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, RAC, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Andrea Iannone, Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›