Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#CatalanGP : Retour sur le duel Rossi vs Lorenzo de 2009

#CatalanGP : Retour sur le duel Rossi vs Lorenzo de 2009

Six ans plus tôt, les deux coéquipiers s’adressaient à peine la parole dans le garage Yamaha…

Présent dans le paddock MotoGP™ depuis près de vingt ans en tant que reporter pour Motorcycle News, Matthew Birt rejoint l’équipe de motogp.com pour la saison 2015 afin de vous proposer des news exclusives ainsi qu’une opinion venant du coeur du paddock.

Valentino Rossi et Jorge Lorenzo arrivent au Circuit de Barcelona-Catalunya aujourd’hui avec seulement six points d’écart entre les deux suite à un passionnant début de saison pour le Championnat du Monde MotoGP™.

Six ans plus tôt, ils étaient arrivés à Catalunya avec seulement cinq points d’écart et poursuivaient Casey Stoner, à une époque où leur relation était caractérisée par une certaine animosité.

Ils s’adressaient à peine la parole, un mur scindait le garage Yamaha en deux pour les séparer et chacun se gardait de partager ses données.

Tensions et animosité empoisonnaient l’atmosphère qui régnait au sein du team mais leur duel à Catalunya en 2009 restera l’une des plus belles batailles de dernier tour de toute l’histoire du MotoGP.

Et il y avait bien plus que 25 points en jeu.

C’était une question de fierté et d’honneur, et ceux qui ont eu la chance de suivre ce spectacle inoubliable ne manqueront pas de dire : « J’y étais ! »

Lorenzo avait appris très vite après une première saison aussi prometteuse que douloureuse en 2008 et avait démontré que Yamaha avait eu raison de le recruter bien avant son arrivée dans la catégorie reine. Il avait gagné deux fois début 2009, au Japon et en France, et semblait être un adversaire capable d’empêcher Rossi de remporter son neuvième titre mondial.

Rossi savait en arrivant à Barcelone qu’il devait riposter au plus vite et remettre son jeune rival à sa place. Mais c’est sa manière de le faire qui inscrit leur duel dans l’histoire du MotoGP. Les derniers tours de cette course furent parmi les fins de courses les plus excitantes que l’on puisse vivre.

Et le dénouement restera gravé dans les mémoires suite à un audacieux dépassement de Rossi dans le dernier virage, qui mit fin aux espoirs de Lorenzo de décrocher une première victoire à domicile en catégorie reine.

Rossi le prit par surprise dans le dernier virage à droite, dans une manoeuvre pétrie de talent et d’inventivité. Un dépassement « intelligent et audacieux » selon Lorenzo, digne dans la défaite malgré un échec cuisant.

Je n’oublierai jamais le crescendo dans la salle média du circuit, où les 150 personnes présentes faisaient tant de bruit que l’on avait l’impression d’être 150 000.

La manoeuvre de Rossi était si osée qu’elle ne fut jamais répétée. Notamment parce que personne n’a depuis pris le risque de s’exposer à une telle attaque.

Étant donné l’état de forme actuel de Lorenzo, Rossi serait ce week-end sûrement satisfait d’être encore en lice pour la victoire dans le dernier virage.

Après un début de saison en demi-ton et lors duquel il avait manqué le podium à chacune des trois premières courses, Lorenzo a été intouchable à Jerez, au Mans et au Mugello.

Le Majorquin est resté en tête durant 78 tours, du départ jusqu’au drapeau à damier de chaque course, un record qu’un seul pilote a dépassé en 66 ans d’histoire du Championnat. Casey Stoner avait mené durant 88 tours consécutifs lorsqu’il dominait la catégorie reine avec Ducati en 2007.

Rossi continue cependant d’étoffer son palmarès et est en lice pour un dixième titre de Champion du Monde. Avec six podiums consécutifs, il réalise son meilleur début de saison depuis 2005 et devra réagir rapidement pour ne pas se faire lâcher par Lorenzo.

Les qualifications sont indéniablement le domaine où Rossi doit absolument progresser. L’Italien admet lui-même que la réalisation d’un tour rapide lors des séances Q2 de 15 minutes demeure son point faible. Aussi incroyable que cela puisse être, Rossi n’est parti en première ligne que sept fois sur les 78 dernières courses et n’a obtenu que deux pole positions depuis 2009 !

Lorenzo étant toujours brillant sur les départs et dans le rythme dès les premiers virages, Rossi perd actuellement trop de terrain sur son coéquipier en début de course pour espérer le rattraper.

Pour empêcher Lorenzo de décrocher une quatrième victoire consécutive pour la première fois de sa carrière, Rossi devra produire l’une des performances exceptionnelles qui ont ponctué sa carrière.

S’il a besoin d’inspiration, il n’aura qu’à revoir cette vidéo de son dernier tour à Catalunya en 2009.

En qui n’aimerait pas assister à un autre duel de ce type dimanche prochain ?

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMI MONSTER ENERGY DE CATALUNYA, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›