Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jules Danilo sur une bonne dynamique vendredi à Barcelone

Jules Danilo sur une bonne dynamique vendredi à Barcelone

Jules Danilo était seizième à l’issue des deux premières séances d’essais libres du Grand Prix Monster Energy de Catalogne.

Auteur du 16e temps ce vendredi sur le circuit de Barcelone, Jules Danilo entame son week-end sur la même dynamique que lors du Grand Prix d'Italie au Mugello, « Ce matin, la séance a été mauvaise encore une fois à cause du pneu dur », déclare Danilo, « Pour moi, ce pneu est une catastrophe et, sur ce tracé, c'était pire qu'au Mugello. Nous avons donc passé le pneu médium beaucoup plus tôt. Nous serons donc légèrement pénalisés demain puisque j'ai réalisé beaucoup de tours sur ce pneu et nous en avons utilisé un autre cet après-midi. »

Après une première séance libre difficile, le pilote Honda a réussi à trouver le rythme cet après-midi durant la FP2, « Nous avons changé beaucoup de choses sur la moto en particulier la boite, ou l'embrayage qui ne fonctionnait correctement ce matin. Cela m'a permis de réaliser un très bon temps en fin de séance sans utiliser d'aspiration. Nous avons donc encore une bonne marge de progression. D'un autre côté, je ne suis pas encore à l'aise avec le châssis. J'ai encore quelques difficultés à arrêter la moto ce qui entraine une tendance à élargir. »

Avec près de 23 pilotes classés dans la même seconde à l'issue de cette première journée, la tâche sera rude pour Danilo demain, « Ça va être compliqué, mais il faut tenter une bonne place. Demain matin, ce sera plus délicat puisque je n'ai pas de pneus neufs. Toutefois, nous aurons tout ce qu'il faut durant la qualification. Au Mugello, nous avions la même stratégie avec un bon résultat durant la séance. »

Il reste néanmoins le problème du point mort à régler, problème dont il a souffert lors du départ de la course en Italie, « C'est encore un point difficile, je n'arrive pas encore à trouver le point mort. Il faut encore que nous trouvions une solution avant la course. Perdre le bénéfice d'une bonne qualification sur le départ de la course serait agaçant. »

Tags:
Moto3, 2015, GRAN PREMI MONSTER ENERGY DE CATALUNYA, FP2, Jules Danilo, Ongetta-Rivacold

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›