Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo encore intouchable à Montmeló et à un point de Rossi

Lorenzo encore intouchable à Montmeló et à un point de Rossi

Jorge Lorenzo est revenu à un point de son coéquipier Valentino Rossi en s’imposant devant l’Italien à Barcelona-Catalunya.

Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a battu l’un de ses records personnels en s’imposant pour la quatrième fois de suite en MotoGP™ au Grand Prix Monster Energy de Catalogne et demeure invaincu en Europe cette année. Après avoir été absent du podium lors des trois premières manches au Qatar, au Texas puis en Argentine, le Majorquin avait conquis l’Espagne, la France et l’Italie avant d’à nouveau s’imposer en solitaire à Montmeló, où il compte désormais quatre victoires en MotoGP™.

Qualifié en première ligne derrière Aleix Espargaró et Maverick Viñales du Team Suzuki Ecstar, le double Champion du Monde MotoGP™ est passé en tête dès le départ et a vite creusé l’écart. Parti septième, Rossi a lui aussi bien réussi son début de course et était déjà remonté jusqu’à la deuxième place au bout de quatre tours. Lorenzo était cependant déjà loin devant et malgré tous ses efforts, Rossi n’a jamais suffisamment réduit l’écart pour rivaliser avec son coéquipier pour la victoire. 

En finissant deuxième et sur le podium pour onzième course consécutive en comptant les quatre dernières de la saison 2014, Rossi ne concédait cependant que cinq points à son coéquipier et conservait la tête du classement général, qu’il occupe depuis le début de l’année, avec une petite longueur d’avance sur Lorenzo. 

À dix-huit secondes de Rossi, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a pris la troisième place et accédait au podium pour la première fois de l’année. Opéré de l’avant-bras droit peu après la première course au Qatar, le Catalan avait manqué trois épreuves avant de reprendre la compétition et obtenait donc un résultat extrêmement important pour sa carrière mais aussi pour Honda, qui n’avait qu’une seule moto dans le Top 10 à l’arrivée.

Tombé quinze jours plus tôt au Mugello, Marc Márquez (Repsol Honda) a de nouveau chuté, dans le troisième tour, alors qu’il était très bien parti de la deuxième ligne et occupait la seconde position. Suite à son troisième abandon de la saison, le Champion en titre, qui n’avait jamais manqué le podium trois fois de suite en MotoGP™, se retrouve à 69 points de Rossi et n’a qu’un point d’avance sur le premier pilote satellite, Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3).

Márquez n’est que l’un des nombreux pilotes à être tombé puisque Cal Crutchlow (CWM LCR Honda) avait chuté avant lui, dès le premier tour, tandis que Andrea Dovizioso (Ducati) est tombé trois tours après l’Espagnol et n’a lui non plus pas pu repartir. 

La chute de l’Italien avait permis à Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) de remonter à la troisième position suite à un départ très décevant. Le Catalan n’a cependant pas pu résister face à Pedrosa et a malheureusement fini par lui aussi chuter, à quelques tours de l’arrivée, alors qu’il était quatrième et allait obtenir un résultat important pour Suzuki après avoir signé la toute première pole position de la GSX-RR. 

Andrea Iannone (Ducati), désormais troisième du classement général, et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) en ont profité pour prendre les quatrième et cinquième places, devant Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar), qui avait, comme son coéquipier, manqué son départ mais finissait avec son meilleur résultat depuis son arrivée en MotoGP™.

Complétaient le Top 10 Scott Redding (EG 0,0 Marc VDS), Stefan Bradl (Athinà Forward Racing), qui s’imposait pour la première fois en catégorie Open, Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) et Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini), pour la première fois dans le Top 10 avec la RS-GP.

Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team), Marco Melandri (Aprilia Racing Team), Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) et Yonny Hernández (Octo Pramac Racing) ayant abandonné, Jack Miller (CWM LCR Honda), Eugene Laverty (Aspar MotoGP Team), Loris Baz (Athinà Forward Racing), Mike Di Meglio (Avintia Racing) et Alex De Angelis (E-Motion IodaRacing Team) ont pris les points de la onzième à la quinzième places, les premiers de l’année pour Di Meglio comme pour De Angelis.

Héctor Barberá (Avintia Racing) était le dernier pilote à l’arrivée et était seizième.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMI MONSTER ENERGY DE CATALUNYA, RAC, Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›