Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Quatrième victoire de l’année pour Danny Kent

Quatrième victoire de l’année pour Danny Kent

Le leader de la catégorie Moto3™ s’est imposé en stratège au Grand Prix Monster Energy de Catalogne.

En remportant sa quatrième victoire de la saison, la sixième de sa carrière, Danny Kent (Leopard Racing) a consolidé sa position de leader du Championnat du Monde Moto3™ et dispose, à l’issue de la septième manche de la saison 2015, de 51 points d’avance sur Enea Bastianini (Gresini Racing Team Moto3), qui était sur ses talons à l’arrivée de la course de Barcelone.

À la fin d’une longue course âprement disputée aux avant-postes, le Britannique avait choisi de prendre un rôle d’observateur dans un groupe de tête composé de six pilotes et a patiemment attendu l’ouverture du dernier tour pour prendre l’aspiration sur la longue ligne droite du Circuit de Barcelona-Catalunya et remonter en seconde position. 

Kent a ensuite réalisé le dépassement décisif sur Bastianini dans le quatrième virage et a solidement mené jusqu’à la ligne d’arrivée devant l’Italien, qui manquait sa première victoire de seulement 0.035s. Qualifié en pole position pour la première fois, Bastianini obtenait donc une nouvelle deuxième place, la troisième de l’année et la cinquième d’une carrière en Grand Prix entamée en 2014.

Présent aux avant-postes dès le début de la course, Efrén Vázquez (Leopard Racing) s’est emparé de la troisième place en finissant une demi-seconde après son coéquipier et se relançait après son abandon au Mugello. 

Son compatriote Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) a plutôt bien réussi sa course après avoir s’être qualifié en première ligne et aura gagné en expérience en se battant dans le groupe de tête, même s’il a au final été battu par Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold) et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo), respectivement quatrième et cinquième à l’arrivée. 

Peu à l’aise sur un circuit où il avait cependant déjà couru à plusieurs reprises, Fabio Quartararo (Estrella Galicia 0,0) s’est battu du mieux qu’il a pu pour finir dans les points, en quatorzième position, devant son ancienne coéquipière du FIM CEV Repsol, Maria Herrera (Husqvarna Factory Laglisse), et Jules Danilo (Ongetta-Rivacold).

Alors qu’il était vingt-troisième sur la grille et s’attendait à une course difficile, Alexis Masbou (SaxoPrint-RTG) a eu le malheur de voir sa moto s’éteindre sur la grille alors que les autres pilotes partaient pour le tour de chauffe. Contraint à s’élancer de la pit-lane, le Français n’a pas pu faire mieux que dix-huitième, devant Livio Loi (RW Racing GP), et repartait sans le moindre point pour la quatrième fois en sept courses cette année.

Dans le groupe de tête avec ses coéquipiers, Kent et Vázquez, en début d’épreuve, Hiroko Ono (Leopard Racing) a fini sa course sur une chute, tout comme John McPhee (SaxoPrint-RTG) ou encore Karel Hanika (Red Bull KTM Ajo), tombé suite à un contact avec Danilo.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2015, GRAN PREMI MONSTER ENERGY DE CATALUNYA, RAC, Danny Kent, Efren Vazquez, Enea Bastianini, Leopard Racing, Gresini Racing Team Moto3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›