Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi nonuple vainqueur dans la Cathédrale d’Assen

Rossi nonuple vainqueur dans la Cathédrale d’Assen

En s’imposant devant Marc Márquez, Valentino Rossi gagnait à Assen pour la neuvième fois de sa carrière.

Après avoir décroché sa première pole position de l’année grâce à une spectaculaire performance en qualifications, Valentino Rossi a été largement à la hauteur des espérances de ses fans et a réussi à renouer avec la victoire pour désormais en compter trois en huit courses depuis le début de la saison mais aussi reprendre un peu d’avance au classement général, qu’il menait avec tout petit point de plus que son coéquipier Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) à son arrivée aux Pays-Bas. 

Bien parti depuis la tête de la grille, le nonuple Champion du Monde a mené en imprimant un rythme infernal durant les dix-neuf premiers des vingt-six tours de l’épreuve. Seul pilote capable de le suivre, Marc Márquez (Repsol Honda) a fini par passer à l’attaque après avoir longtemps étudié son rival, lançant un duel dont le dénouement allait attendre la toute dernière chicane de la course. 

Déterminé à s’imposer après une course presque parfaite, Rossi a repris la première place à trois tours de l’arrivée et semblait s’être assuré la victoire jusqu’à ce que Márquez ne revienne juste derrière lui sur la fin du dernier tour. En tentant de passer à l’intérieur du virage à droite qui ouvre la dernière chicane de la piste d’Assen, le Champion du Monde en titre est allé jusqu’à un contact qui a forcé Rossi à tirer tout droit pour couper le dernier virage via le bac à gravier et filer vers la ligne d’arrivée. 

Si l’incident semblait prêter à polémique, la Direction de Course conclut qu’il ne s’agissait que d’un fait de course, aucun pilote n’en ayant tiré un avantage. Rossi s’imposait en tout cas pour la neuvième fois de sa carrière à Assen, la septième fois en catégorie reine, et obtenait sa 111e victoire en Grand Prix, toutes catégories confondues. 

Prompt à donner son avis sur la façon dont Rossi aurait, selon lui, profité de l’incident pour couper le dernier virage et mettre la main sur la victoire, Márquez remontait sur le podium après deux abandons consécutifs et démontrait qu’il était encore bel et bien capable de se battre pour la victoire après être revenu sur le châssis 2014 de la RC213V.

Huitième sur la grille, Lorenzo a, comme à son habitude, réalisé un excellent départ et un premier tour très agressif pour remonter à la troisième place en moins de deux minutes mais n’avait pas les ressources pour suivre la cadence imposée par Rossi et Márquez. Le Majorquin a tenu le rythme durant quelques tours mais, réalisant qu’il n’allait pas rattraper ses concurrents, les a laissés partir devant, se contentant d’une troisième place en solitaire. Suite au résultat du Majorquin, Rossi reprend un peu d’avance en tête du Championnat et aura un avantage de dix points à défendre le 12 juillet au Sachsenring lors de la neuvième manche de la saison.

À plus de quatre secondes de Lorenzo, qui terminait lui-même à treize secondes des deux leaders, Andrea Iannone (Ducati) a lui aussi fini isolé, en quatrième position, avec une avance considérable sur Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), qui a remporté la bataille pour la cinquième place face à Cal Crutchlow (CWM LCR Honda), Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), Dani Pedrosa (Repsol Honda), en difficulté en début d’épreuve, et son frère Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar), deuxième sur la grille et neuvième à l’arrivée. 

Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) complétait le Top 10, à moins d’une demi-seconde de son coéquipier, devant Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing), Andrea Dovizioso (Ducati), Scott Redding (EG 0,0 Marc VDS), Yonny Hernández (Octor Pramac Racing) et Loris Baz (Athinà Forward Racing).

En prenant la quinzième place, le rookie français décrochait sa seconde victoire Open cette année mais revenait aussi à deux points d’Héctor Barberá (Avintia Racing), premier Open au classement général, qui a abandonné suite à une lourde chute en compagnie de Jack Miller (CWM LCR Honda).

Mike Di Meglio (Avintia Racing) a terminé dix-huitième, derrière Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team) et Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini).

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, MOTUL TT ASSEN, RAC, Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Repsol Honda Team, Movistar Yamaha MotoGP

Suivre ce sujet ›

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›