Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Dernières déclarations avant le coup d’envoi du #GermanGP

Dernières déclarations avant le coup d’envoi du #GermanGP

Sept pilotes étaient réunis en conférence de presse jeudi après-midi au Sachsenring.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), le leader du Championnat du Monde MotoGP™ 2015, était accompagné de son coéquipier Jorge Lorenzo, d’Andrea Iannone (Ducati), de Marc Márquez (Repsol Honda), de Cal Crutchlow (CWM LCR Honda), d’Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) ainsi que du pilote local Stefan Bradl (Athinà Forward Racing) jeudi pour la conférence de presse marquant le coup d’envoi de la neuvième des dix-huit manches de la saison, qui sera suivie d’une trêve estivale de près de trois semaines.

Rossi aborde l’épreuve allemande avec dix points d’avance en tête du classement général et a commenté : « Je suis très content de mes huit premières courses et surtout de points que nous avons accumulés. Ce week-end va être important parce que ce sera la neuvième course de la saison et qu’après dimanche nous aurons donc passé la moitié du championnat. Ce sera un moment important pour comprendre ce qui a été positif et ce qui a été négatif. Nous aurons un peu de vacances après cette course, ce sera bien pour tout le monde et nous pourrons ensuite nous recentrer sur la seconde moitié de la saison. »

Quant au défi que représente le très particulier tracé du Sachsenring, l’Italien a ajouté : « Cette piste est différente des autres parce qu’elle est très petite, qu’elle tourne à gauche à 80% et qu’elle est donc similaire à un ovale de flat track ! Il faut piloter d’une manière différente parce que les virages sont très longs et le tracé est difficile. Ça ne s’était pas mal passé l’année dernière mais je n’avais pas été assez rapides dans des conditions mitigées. Je n’avais pas pu monter sur le podium. La météo peut être instable ici et il faudra être prêts. »

Son coéquipier Jorge Lorenzo se retrouve quant à lui sur l’un des deux seuls circuits où il n’ait jamais gagné en Grand Prix, une donne qu’il aura à coeur de changer : « Il est vrai que je n’ai jamais gagné ici en douze ans de Championnat du Monde, il n’y a qu’ici et à Austin où je n’aie jamais gagné. Il n’est jamais trop tard pour essayer et je vais évidemment tenter ma chance. Il faudra bien partir dès la première séance, avec un bon rythme et un bon feeling. À Assen il y avait des secteurs qui nous posaient problème et ici mon objectif sera de bien partir pour ensuite progresser petit à petit. »

« La saison se passe bien. Nous étions dans une situation difficile à Assen puisque nous étions huitièmes en qualifications, » a ajouté le Majorquin. « Le premier tour a été difficile mais j’ai réussi à résoudre la situation et j’ai finalement pris la troisième place. J’ai essayé de suivre les autres mais je ne pouvais pas tenir le rythme. Ce fut un week-end difficile, où nous n’avons jamais vraiment été compétitifs, et j’espère que ce sera différent ici. »

Troisième du classement général, Andrea Iannone (Ducati) a fini quatrième des deux dernières courses après avoir décroché une seconde place chez lui au Mugello et espère bien continuer sur sa lancée : « La première partie de la saison s’est évidemment bien passée pour nous et j’en suis content. Tout ça a été rendu possible par la GP15, qui a beaucoup progressé, mais j’ai moi aussi bien progressé par rapport à l’année dernière, lorsqu’il m’était très difficile de me battre pour le Top 5. J’espère que nous aurons un autre bon résultat avant les vacances. »

« Le Sachsenring est une piste un peu étrange et très courte mais intéressante. Ce sera la première fois que nous roulerons avec la GP15 ici et je suis impatient de le faire parce qu’il y a toujours un élément de surprise. J’espère que la moto sera compétitive sur cette piste et que nous pourrons nous battre devant. »

De retour dans la lutte pour la victoire à Assen, où son duel avec Rossi s’est soldé par un contact entre les deux pilotes et la victoire de l’Italien, Márquez a été invité à discuter de son retour sur le podium et a affirmé : « Oui, notre niveau de confiance est bon maintenant après les Pays-Bas. Nous arrivons en Allemagne, sur un circuit qui est bon pour moi mais on ne sait jamais vraiment ce qui va arriver. Nous allons essayer de bien partir et d’être devant dès le départ mais ce sera plus dur que l’an dernier. Être sur le podium à Assen après deux chutes d’affilée au Mugello et à Montmeló était un peu comme une victoire, c’était un bon résultat mais aussi une bonne course et je retrouvais un bon feeling. Nous devrons confirmer ce feeling ici et continuer à avancer. »

Cal Crutchlow (CWM LCR Honda), qui était monté sur le podium du Sachsenring en 2012, est à vingt points de Bradley Smith dans la lutte pour le titre de premier pilote satellite et espère être en train de se relancer après des débuts compliqués sur Honda : « Ma course à Assen n’était pas mauvaise et c’était bien de finir sixième après trois mauvaises courses. Le résultat n’avait rien d’impressionnant mais c’est bien d’arriver au Sachsenring, un circuit que j’apprécie, en confiance et en espérant continuer à progresser. Je suis impatient de piloter la Honda ici et je sais qu’ils travaillent dur pour nous ici comme au Japon. Je suis impatient de courir à nouveau ici et de poursuivre sur la dynamique prise lors de la dernière course. »

En première ligne lors des deux dernières courses, Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) pourrait avoir une nouvelle opportunité de s’illustrer ce week-end étant donné la nature tortueuse du Sachsenring et l’excellent comportement de la GSX-RR, qui revêtira une livrée spéciale ce week-end : « Je suis très content de nos performances cette année, nous avons une moto toute neuve et nos performances ne sont pas si éloignées que ça de celles des leaders, ce qui est génial pour Suzuki comme pour moi. Je ne suis pas aussi satisfait de mon total de points, nous sommes vraiment trop en retrait mais je crois que c’est aussi lié à la malchance. Je suis globalement content du feeling et de ma première saison avec Suzuki. Au début nous étions vraiment loin des autres et je crois que personne ne nous attendait. Maverick (Viñales) et moi travaillons très dur et nous savons ce que nous avons à faire pour progresser. À Assen nous nous battions avec des pilotes Factory alors que ce n’était que notre huitième course. »

Blessé au poignet droit suite à une chute survenue en course à Assen, Bradl a malheureusement dû renoncer à sa course nationale et espère profiter de la trêve pour récupérer à 100% avant de reprendre la piste du 7 au 9 août, à Indianapolis.

« Ça ne valait pas la peine d’essayer de rouler ici, » a expliqué l’ancien Champion du Monde Moto2™. Je ne me sens déjà pas capable de rouler en scooter dans le paddock, courir ici aurait été insensé. C’est le scaphoïde et tout le monde sait que c’est une blessure délicate. Je me suis fait opérer lundi et les médecins m’ont dit qu’il aurait été stupide d’essayer de rouler. Je n’avais donc pas le choix, il faut que je récupère. Il y a heureusement trois semaines de break après ce Grand Prix et ma main va donc pouvoir récupérer correctement. Je vais suivre la course de l’extérieur et je vais peut-être apprendre quelque chose comme ça ! »

« Tout le monde sait que nous avons eu un début de saison compliqué. Ça allait mieux au Mugello, j’étais plus confiant, je me sentais mieux et puis il y a ensuite eu des erreurs stupides avec l’électronique et je me suis blessé. Je reste optimiste en me disant que nous avons encore des courses pour nous montrer performants. J’essayerai de tout donner parce que notre potentiel est assez élevé mais que nous n’avons encore rien montré. »

Le Grand Prix GoPro d’Allemagne commence vendredi matin à 9h avec la première séance d’essais de la catégorie Moto3™.

Tags:
MotoGP, 2015, GoPro MOTORRAD GRAND PRIX DEUTSCHLAND, Andrea Iannone, Marc Marquez, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Stefan Bradl, Cal Crutchlow, Jorge Lorenzo, Team SUZUKI ECSTAR, LCR Honda, Movistar Yamaha MotoGP, Ducati Team, Repsol Honda Team, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

motogp.com
Suppo : « Valentino a rusé »

il y a 2 années

Suppo : « Valentino a rusé »