Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une course courageuse qui se termine en déception pour Rabat

Une course courageuse qui se termine en déception pour Rabat

L’Espagnol s’est fait faucher à la fin du dernier tour en Allemagne alors qu’il luttait pour le podium malgré sa blessure à l’épaule.

Une semaine après avoir été opéré de la clavicule, Tito Rabat (Estrella Galicia 0,0) était de retour en piste le week-end dernier au Sachsenring avec l’ambition de s’offrir un premier podium en Allemagne. Le Champion du Monde en titre était bien parti pour atteindre son objectif puisqu’il occupait la troisième position dans le dernier tour mais a fini au sol après avoir été embarqué dans la chute de Franco Morbidelli.

L’Italien a perdu l’avant en tentant de doubler l’Espagnol par l’intérieur et a ainsi provoqué un double abandon, extrêmement coûteux dans le cas de Rabat puisqu’il prenait vingt points de retard en plus sur Johann Zarco, deuxième de la course, et se retrouvait à 65 points du Français à l’issue de la neuvième des dix-huit manches de la saison. 

Par chance, son épaule encore convalescente n’a pas été touchée dans sa chute.

Tito Rabat :

« Je n’ai pas pris un bon départ, mais j’ai réussi à regagner des positions dès le début de course. Et ce malgré le fait de m’être retrouvé à la lutte avec Corsi et Kallio alors que je chassais le groupe de tête. J’avais un peu mal à l’épaule et au dos sur les freinages dans la première partie du circuit, mais une fois que je me suis retrouvé seul, j’ai pu regagner régulièrement du terrain et me rapprocher des leaders. Je venais de doubler Morbidelli et je préparais le dernier virage quand il est tombé et m’a envoyé dans le décor. Nous nous sommes retrouvés dans une position difficile ce week-end, mais je pense que nous avons fait du bon boulot et je tiens pour cela à remercier l’équipe. Je vais maintenant avoir un peu de temps pour récupérer et revenir en forme à Indianapolis. »

Michael Bartholemy - Directeur du team :

« C’est vraiment dommage de perdre le podium à cause de l’erreur d’un autre pilote car Tito avait fait une superbe course. Il m’a encore impressionné ce week-end. Je sais que son épaule l’a fait souffrir, mais il a su garder la même détermination et il n’a jamais rien lâché. Il a été intelligent, conservant de la force pour la fin de la course et attaquant Morbidelli au dernier moment. Le dernier tour est toujours une bataille, mais Tito avait acquis la troisième place grâce à une manœuvre intelligente. Pour finalement être victime des ambitions démesurées d’un adversaire dans le dernier virage. »

Tags:
Moto2, 2015, GoPro MOTORRAD GRAND PRIX DEUTSCHLAND, RAC, Tito Rabat, EG 0,0 Marc VDS

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

motogp.com
Zarco dirige le warm-up Moto2™

il y a 2 années

Zarco dirige le warm-up Moto2™