Achat de billets
Achat VidéoPass

P. Espargaró, Smith et Nakasuga abordent le défi de Suzuka

P. Espargaró, Smith et Nakasuga abordent le défi de Suzuka

Pol Espargaró, Bradley Smith et Katsuyuki Nakasuga défendront les couleurs de Yamaha ce week-end aux 8 Heures de Suzuka.

Réunis cette semaine au Japon pour participer aux 8 Heures de Suzuka avec le team officiel de Yamaha, Pol Espargaró, Bradley Smith et Katsuyuki Nakasuga ont été conviés à une interview à trois avant l’ouverture des hostilités. Mélangeant salutations en japonais et plaisanteries, les trois pilotes dévoilent très vite l’excellente ambiance qui règne au sein du team, composé de deux des plus jeunes pilotes MotoGP™ et d’un vétéran titré à plusieurs reprises chez lui au Japon.

« Ces deux-là ont presque dix ans de moins que moi ! » rappelle Nakasuga. Vainqueur du Championnat All Japan Road Race à cinq reprises dans la catégorie reine et actuellement en lice pour un quatrième titre consécutif, Nakasuga a 33 ans, contre 24 pour les deux pilotes du team Monster Yamaha Tech3.

« Mais je ne ressens pas du tout la différence d’âge. J’ai prévu d’avoir 18 ans toute ma vie ! » ajoute le vétéran japonais, rajeuni par son association avec Espargaró et Smith. L’âge n’est cependant pas le principal facteur explicatif de la dynamique du team. Espargaró et Smith se préparent en effet à participer aux 8 Heures pour la toute première fois et le simple fait de pouvoir se mesurer à plusieurs équipages prestigieux entretient une forte motivation au sein du team.

« Quand j’ai su que j’allais participer aux 8 Heures, mon frère aîné (Aleix Espargaró, qui court aussi en MotoGP™) était vraiment jaloux ! Il a toujours voulu participer à cet évènement, » explique Espargaró, tout aussi conscient de sa chance que Smith. « Plusieurs de mes amis qui sont pilotes ont déjà participé aux 8 Heures. Ils m’ont dit que beaucoup de fans venaient au circuit et que l’ambiance était géniale, » ajoute le Britannique. « Après deux ans en tant que pilote Yamaha, je les ai suppliés de m’inscrire et mon rêve est devenu réalité cette année. Pouvoir faire mon premier tour sur le circuit de Suzuka a été un grand moment. »

Autre élément du team, la toute nouvelle YZF-R1 est également très attendue. « Le potentiel est déjà très élevé si on se base sur les résultats obtenus au Japon, » commente Nakasuga. « C’est une moto qui est encore neuve et c’est la première fois qu’elle disputera une course d’endurance de ce niveau mais je suis très confiant quant à la sa capacité à courir pour une bonne position. »

« C’est comme piloter une MotoGP ! » affirme Espargaró. « On peut entrer dans les virages très vite, avec beaucoup de confiance à l’avant. C’est une moto qui respire la fiabilité et elle tient ça de la YZR-M1. Sa maniabilité est aussi excellente. À Suzuka, il y a des chicanes très serrées qui demandent des changements de direction rapides et la R1 fait ça très bien. »

Smith a aussi été impressionné par la nouvelle YZF-R1 : « Une partie des tests que nous avons faits a eu lieu sur piste mouillée mais j’ai pu rouler avec beaucoup de confiance. L’électronique de la R1 a beaucoup de points communs avec celui de la YZR-M1 MotoGP et le feeling du traction control est donc très similaire. Grâce à ça, j’ai pu être en confiance dès le départ. »

En dehors du prestige de l’épreuve et du potentiel de la YZF-R1, les pilotes sont aussi motivés à l’idée de défendre les couleurs d’une équipe comprenant un staff venant du Championnat All Japan Road Race, un champion local et deux pilotes MotoGP.

« J’avais déjà travaillé avec Pol et Bradley lors de tests MotoGP. Je les connais donc bien et je sais ce dont ils ont besoin sur leurs motos. Lors des tests pour les 8 Heures, ils ont pris le rythme et rapidement fait de bons chronos. Les pilotes MotoGP sont à un autre niveau, » a commenté Nakasuga, lui-même tenu en haute estime par Espargaró.

« Non, non ! La vitesse de Nakasuga dans la chicane est incroyable ! Il m’a vraiment surpris, » a affirmé l’Espagnol. « Il connaît mieux la R1 que quiconque mais c’est avant tout un champion ! C’est un peu un maître pour nous. L’avoir dans le team sera d’une grande aide et j’en suis ravi. »

Tags:
MotoGP, 2015, Bradley Smith, Pol Espargaro, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›