Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le héros local : Nicky Hayden

Le héros local : Nicky Hayden

Nicky Hayden court à domicile pour la deuxième fois de l’année mais est beaucoup plus ‘chez lui’ à Indianapolis qu’à Austin.

Sacré Champion du Monde MotoGP™ en 2006, Nicky Hayden était alors apparu comme l’héritier d’une lignée de champions américains comprenant Kenny Roberts Sr, Freddie Spencer, Eddie Lawson, Wayne Rainey, Kevin Schwantz et Kenny Roberts Jr, qui avaient connu la gloire en 500cc. Mais depuis 2006, aucun autre Américain n’a pu s’imposer dans un Championnat du Monde MotoGP™ dominé par les Espagnols et les Italiens.

Le ‘Kentucky Kid’ fit son arrivée dans le Championnat du Monde des Grands Prix en 2003 après avoir été titré Champion Superbike aux Etats-Unis et disposa tout de suite d’une machine d’usine chez Repsol Honda. Il signa deux podiums dès sa première année et finit cinquième du classement général, de quoi impressionner le paddock et s’assurer sa place chez Repsol Honda pour plusieurs années.

Ce n’est cependant qu’en 2005 qu’il remporta sa première victoire en MotoGP™ et le fit chez lui aux Etats-Unis, à Laguna Seca. Le public local le propulsa de nouveau vers la victoire à Laguna Seca en 2006, l’année d’un titre mondial qu’il remporta avec seulement deux victoires sur un total de dix podiums. 

En 2015, Hayden est désormais l’unique représentant des Etats-Unis sur la grille de la catégorie reine, alors que le nouveau championnat MotoAmerica tente de relancer la production de talents au niveau national afin d’à l’avenir compter plus de pilotes en Grand Prix. « Je pense que ça prendra du temps mais il est ridicule de penser qu’il puisse arriver un jour où il n’y ait aucun Américain en Grand Prix, » commente Hayden. « J’espère que le championnat MotoAmerica pourra lancer des pilotes forts et les opposer en piste afin de développer leur talent. »

Après son sacre, Hayden se retrouva petit à petit en difficulté avec Honda face à Yamaha et Ducati et ne monta sur le podium que trois fois en 2007.

En 2008, Hayden put se réjouir de l’introduction de l’Indianapolis Motor Speedway sur le calendrier, un circuit situé à seulement quelques heures de route de sa ville natale d’Owensboro, dans le Kentucky. Malgré un premier évènement pertubé par l’ouragan Ike, Hayden parvint à briller devant son public et s’offrit une seconde place sous une pluie battante, derrière Valentino Rossi.

Hayden quitta ensuite Honda en 2009 pour courir avec le team officiel de Ducati, avec lequel il arbora une livrée reprenant le motif du drapeau américain à Indianapolis. Hayden réussit à nouveau à se distinguer à domicile et monta à nouveau sur le podium du Brickyard.

Les choses furent bien plus compliquées à partir de 2010 et Hayden fut contraint à manquer sa course à domicile en 2012 après un énorme highside dans le virage 14, rejoignant Casey Stoner et Ben Spies sur la liste des forfaits. Son passage sur Honda Open en 2014 ne changea guère la donne puisqu’il fut à nouveau contraint à renoncer à l’épreuve l’an dernier en raison d’une complexe blessure au poignet.

L’édition 2015 du GP d’Indianapolis sera pour le Kentucky Kid l’occasion de courir pour la première fois sur le nouveau revêtement de la piste et malgré ses mésaventures passées, Hayden garde l’IMS parmi les circuits les plus importants de sa carrière : « Indy est vraiment un lieu spécial, chargé d’histoire. Ils ont fait beaucoup de changements, je n’avais pas pu les essayer l’an dernier mais les autres pilotes semblaient avoir apprécié. Je suis impatient d’essayer ça. »

Comme toujours, l’ancien Champion du Monde MotoGP™ portera un casque spécial pour courir à domicile. Celui de cette année affiche la phrase « It can’t rain all the time » (Il ne peut pas pleuvoir tout le temps), rappelant son attitude positive malgré ses récentes difficultés, ainsi qu’un hommage à Bernat Martínez et Dani Rivas, les deux pilotes espagnols qui ont tragiquement perdu la vie lors d’une épreuve du MotoAmerica à Laguna Seca. Et si l’on peut être sûr d’une chose, c’est que Hayden fera tout son possible pour faire le spectacle devant son public ce week-end.

Tags:
MotoGP, 2015, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX, Nicky Hayden, Aspar MotoGP Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

motogp.com
MotoGP™ vs IndyCar

il y a 2 années

MotoGP™ vs IndyCar