Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pari gagnant pour Livio Loi

Pari gagnant pour Livio Loi

Seul pilote sur slicks sur la grille Moto3™ à Indianapolis, Livio Loi a remporté sa première victoire devant John McPhee et Philipp Oettl.

Les quelques gouttes de pluie tombées juste avant l’épreuve Moto3™ du Grand Prix Red Bull d’Indianapolis annonçaient une course mouvementée qui a finalement suivi un scénario jamais vu et a profité aux pilotes qui avaient le mieux anticipé les conditions météo. 

Alors que tous les autres s’apprêtaient à partir sur pneus pluie, Livio Loi (RW Racing GP) et son équipe ont pris le risque de repasser sur slicks sur la grille de départ, dont le jeune Belge occupait la 26e position. Lui aussi prêt à miser les gommes slick, John McPhee (SaxoPrint-RTG) a été un peu moins rapide à prendre sa décision mais a aussi fait le bon choix en se précipitant vers la pit-lane suite au tour de formation, quitte à devoir partir de la pit-lane et avec quelques secondes de retard. 

Après un premier tour mené par les mieux qualifiés, dont Efrén Vázquez (Leopard Racing) et Danny Kent (Leopard Racing) mais aussi Alexis Masbou (SaxoPrint-RTG), très bien parti de la douzième position, Loi est très vite arrivé dans le Top 10 sur une piste qui demeurait sèche et est passé en tête dès le quatrième tour, alors que les autres pilotes hésitaient à passer aux stands pour changer de pneus entre le premier et le sixième tour. 

Le Belge a profité de ce début de course chaotique pour prendre plusieurs dizaines de secondes d’avance sur ses concurrents tandis que McPhee et Philipp Oetll (Schedl GP Racing), parti de la pit-lane quelques secondes après l’Écossais, s’installaient dans un Top 3 qui allait demeurer inchangé jusqu’à la fin de l’épreuve, malgré des conditions difficiles et quelques gouttes de pluie.

En franchissant la ligne d’arrivée avec 38 secondes d’avance du McPhee, Loi s’offrait sa toute première victoire en Grand Prix et devenait le premier Belge à s’imposer dans la catégorie 125cc/Moto3™, à peine un mois après que Xavier Siméon soit devenu le troisième Belge, après Julien van Zeebroeck et Didier de Radiguès, à s’imposer en Grand Prix en triomphant en Moto2™ au Sachsenring. Loi s’imposait en plus sur un circuit où il n’avait pas couru en 2014 après avoir été remercié par son ancien team à mi-saison et montait sur le podium pour la première fois après avoir manqué le Top 3 d’un rien en Argentine l’an dernier. Il avait cette année finit dans les points à cinq reprises, sans jamais entrer dans le Top 10.

McPhee et Oetll, qui n’avaient respectivement jamais fait mieux que quatrième et sixième, faisaient eux aussi leur première apparition sur le podium. Philipp Oettl montait sur le podium 7014 jours, soit 19 ans et 2 mois, après le dernier podium de son père Peter, remporté avec une victoire en 125cc au Mugello le 26 mai 1996, 23 jours après la naissance de Phillip. 

À plus de 17 secondes de ce podium inédit, Romano Fenati (SKY Racing Team VR46) a fait une bonne opération en prenant la quatrième place, grâce à laquelle il doublait Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) pour passer troisième au classement général. 

Isaac Viñales, qui remplaçait Ana Carrasco (RBA Racing Team), a remporté une superbe cinquième place en battant Enea Bastianini (Gresini Racing Team Moto3), Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold), Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) et Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0) en fin de course.

Grâce à sa sixième place, Bastianini revient à 56 points de Danny Kent (Leopard Racing) au classement général, le leader britannique ayant fini la course en 21e position, tandis que Fenati est 22 points derrière Bastianini.

Fabio Quartararo (Estrella Galicia 0,0) et Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) ont pris les points des onzième et quatorzième places tandis que Masbou, qui était en tête en début d’épreuve mais a été l’un des derniers pilotes à passer aux stands pour repartir sur pneus slick, a terminé dernier. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2015, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX, RAC, Livio Loi, Philipp Oettl, John McPhee, RW Racing GP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›