Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le rêve américain continue pour Márquez

Le rêve américain continue pour Márquez

Márquez s’est imposé pour la cinquième année d’affilée à Indianapolis et pour la septième fois en sept courses MotoGP™ aux Etats-Unis.

Malgré une première moitié de saison compliquée, Marc Márquez (Repsol Honda) continue d’établir de nouveaux records au long de sa troisième année en MotoGP™ et a étoffé un palmarès déjà exceptionnel aux Etats-Unis en s’imposant devant Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) au Grand Prix Red Bull d’Indianapolis. 

Qualifié en pole position pour la dixième manche de la saison 2015, le Champion du Monde en titre a suivi son compatriote durant la quasi-totalité de la course pour s’échapper avec lui et a sagement attendu d’être à trois tours du drapeau à damier pour attaquer et s’assurer une cinquième victoire consécutive à l’Indianapolis Motor Speedway, où il s’était imposé depuis la pole ces deux dernières années en MotoGP™ et avait aussi gagné en Moto2™ en 2011 et 2012. Márquez demeurait ainsi invaincu sur le territoire américain depuis 2011, n’ayant jamais manqué la première place aux Etats-Unis depuis son arrivée dans la catégorie reine, que ce soit à Austin, à Laguna Seca, qui ne figure plus au calendrier, ou à Indianapolis.

Vaincu au bout d’un duel titanesque après avoir mené durant 24 des 27 tours, Lorenzo affirmait dans le parc fermé sa satisfaction d’avoir réalisé une course quasi-parfaite, en ayant maintenu un rythme exceptionnel et avec au final un très faible déficit de rythme par rapport à Márquez, plus frais en fin de course après s’être contenté de suivre le Majorquin. Ce dernier se rapprochait néanmoins un peu plus de la première place du classement général, occupée par son coéquipier Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). 

Huitième sur la grille de départ et visiblement en difficulté lors des deux premières journées, l’Italien n’a comme d’habitude pas manqué de se montrer compétitif pour la course et s’est battu en duel avec Dani Pedrosa (Repsol Honda) pour la troisième place. Doublé par l’Espagnol à l’ouverture du dernier tour, Rossi a su répliquer pour s’assurer la troisième place et ainsi prolonger sa série de podiums avec un quatorzième Top 3 consécutif en comptant les quatre derniers de la saison 2014. Le nonuple Champion du Monde limitait ainsi les dégâts au classement général et conservait neuf points d’avance sur Lorenzo. 

Grâce à sa seconde victoire d’affilée après celle remportée en Allemagne avant la trêve estivale, Márquez remontait quant à lui à la troisième place du classement général, à 56 points de Rossi et avec dix longueurs d’avance sur Andrea Iannone (Ducati), qui finissait de nouveau derrière les prétendants au podium, en cinquième position, à une quinzaine de secondes de Rossi et Pedrosa. 

Juste derrière l'Italien, Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) a nettement battu son coéquipier Pol Espargaró, qui a été confirmé chez Tech3 pour 2016, en finissant huit secondes devant lui, à la sixième place, tandis que Cal Crutchlow (CWM LCR Honda), Andrea Dovizioso (Ducati), qui était hors du Top 12 dans le premier tour, et Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) complétaient le Top 10 à l’arrivée. 

Jack Miller (CWM LCR Honda) est tombé en début de course alors qu’il était le pilote Open le mieux classé. La victoire Open est ainsi revenue à Héctor Barberá (Avintia Racing), quinzième devant Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team) et Mike Di Meglio (Avintia Racing). 

Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini) a quant à lui fini sa première course sur la RS-GP à la vingtième place, loin derrière Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini) et Eugene Laverty (Aspar MotoGP Team) et avec un rien d’avance sur Alex de Angelis (E-Motion IodaRacing Team) et Toni Elías, qui remplaçait Karel Abraham (AB Motoracing).

Le Championnat du Monde MotoGP™ 2015 continue la semaine prochaine, du 14 ay 16 août, à Brno pour le Grand Prix bwin de République Tchèque.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX, RAC, Valentino Rossi, Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›