Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#CzechGP : La conférence de presse

#CzechGP : La conférence de presse

Six pilotes ont abordé la onzième manche du Championnat du Monde MotoGP™ 2015 jeudi en salle de presse à Brno.

Quelques jours à peine après l’épreuve d’Indianapolis, le paddock MotoGP™ est arrivé à l’Automotodrom Brno pour la onzième manche de la saison 2015, avant laquelle six pilotes ont pu livrer leurs impressions jeudi après-midi en conférence de presse.

Leader du classement général avec neuf points d’avance sur son coéquipier Jorge Lorenzo, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a, comme d’habitude depuis le début de la saison, été le premier à prendre la parole et a discuté des importantes différences entre l’épreuve d’Indianapolis et celle de ce week-end :

« C’est difficile tout d’abord à cause du jet lag. Lorsque l’on revient des Etats-Unis, c’est dur, surtout le matin. Demain j’espère que je me lèverai avec suffisamment d’énergie. Ensuite c’est un type de circuit complètement différent et le tracé de Brno est génial. C’est l’un des meilleurs, je l’aime beaucoup plus qu’Indy et c’est une piste où nous courons depuis toujours, qui a beaucoup d’histoire et une ambiance fantastique. La piste est devenue plus difficile au fil des ans parce que le grip n’est pas optimal et il faut donc piloter parfaitement pour avoir un bon rythme. Nous sommes prêts pour demain et comme toujours nous allons essayer de bien partir dès le début. La bataille sera, comme toujours, dure avec Jorge et Marc mais aussi avec Pedrosa, qui est très fort ici. »

Lorenzo espère quant à lui continuer à réduire son retard sur Rossi ce week-end et a déclaré : « Nous arrivons à Brno après un bon résultat à Indy, surtout une bonne course. Je crois que j’ai fait une bonne course, régulière, et j’ai pu me battre pour la victoire avec Marc. Maintenant nous arrivons sur un circuit qui est théoriquement et historiquement plus favorable à mon pilotage. Mais on ne sait jamais quel problème on va rencontrer tant que l’on est pas entré en piste vendredi matin. »

Quant à son opportunité manquée de passer en tête du championnat à Indianapolis, le Majorquin a ajouté : « C’est dommage. À certains moments de la course les positions me donnaient la première place au classement. Valentino a fini par doubler Dani et j’ai été doublé par Marc. La différence par rapport à Rossi n’était que de quatre points mais c’est mieux que de les perdre ! Nous allons avoir un championnat disputé et nous sommes prêts à nous battre. »

Vainqueur des deux dernières courses, Marc Márquez (Repsol Honda) semble être revenu à son meilleur niveau et retrouve un circuit particulier pour lui ce week-end puisqu’il s’y était imposé en 2013 avant d’y arriver sur une série de dix victoires consécutives l’an dernier, série qu’il n’avait pu prolonger puisqu’il avait terminé quatrième de la course.

« Nous étions venus ici dans une situation complètement différente l’an dernier, » a rappelé le Champion en titre. « Peut-être que je serai plus motivé cette année après deux bonnes courses. Nous progressons surtout à chaque week-end et ça me met en confiance. Le week-end s’était bien passé l’an dernier, nous avions juste eu quelques soucis pour la course. »

Bien qu’il ait repris quelques points aux pilotes Yamaha à Indy, Márquez préfère ne pas encore s’imaginer jouer le titre : « Je ne veux pas y penser parce qu’il me manque encore beaucoup de points. Je préfère avancer course après course. À Indy nous étions à 65 points et maintenant à 56. Nous sommes plus proches mais il y a encore beaucoup de points entre moi et Valentino et Jorge. »

En difficulté sur les dernières courses, Andrea Dovizioso (Ducati) espère se relancer dès que possible et avoir un peu plus de chance qu’à Indy, où il avait été contraint à sortir de piste dès le premier tour : « Sur les dernières courses, nous n’avons pas pu réaliser ce que nous sommes capables de réaliser. Ça fait cinq courses que nous ne marquons pas beaucoup de points et ce n’est pas mon genre. C’est la première fois de ma carrière. C’est arrivé pour différentes raisons, il y a eu de la malchance et aussi quelques petites erreurs. J’espère me relancer ici. Je pense que la situation actuelle reflète mieux la réalité du championnat que le début d’année. Personne ne sait vraiment comment mais les quatre premiers pilotes continuent à hausser le niveau. Notre moto est neuve et nous sommes donc dans une situation totalement différente de celles de Yamaha et de Honda, qui ont déjà passé plusieurs années à peaufiner les petits détails. »

Lui aussi en quête de meilleurs résultats, Cal Crutchlow (CWM LCR Honda) a commenté : « Nous avons eu quelques bons résultats cette année, en Argentine et à Jerez, et il n’y a pas de raison pour que nous ne puissions pas revenir à ce niveau. J’ai fait plus de 7500 kilomètres sur la Honda et, comme Dovi, nous devons nous rapprocher des leaders. J’ai eu de bonnes courses ici par le passé et mon premier podium. J’espère que nous ferons mieux que l’an dernier parce que nous n’avions pu faire qu’un tour ! » (le Britannique était sorti de piste suite à un problème de freins)

De retour en MotoGP™ ce week-end après avoir passé la visite médicale règlementaire, Karel Abraham (AB Motoracing) était ravi d’annoncer sa participation à sa course nationale et a affirmé : « Je peux rouler ! J’en étais presque sûr mais je ne me sens pas parfaitement bien. J’espérais être en pleine forme mais ma botte me fait mal. J’ai dû mal à l’enfiler et ça va sûrement être douloureux ce week-end mais je pense pouvoir rouler. »

Le Tchèque a manqué un total de trois courses en raison de sa blessure au pied gauche datant du GP de Catalogne et a ajouté : « Je pensais au début que ce n’était qu’une petite blessure, dont j’allais être remis en un mois. Malheureusement, c’était plus grave que je ne le pensais à cause de la complexité du pied. La fracture n’était pas le plus grave. Il y avait aussi des déchirures aux tendons et une luxation. Heureusement, je vais mieux maintenant. »

Début de l’action en piste vendredi matin à partir de 9h.

Tags:
MotoGP, 2015, bwin GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY, Cal Crutchlow, Valentino Rossi, Andrea Dovizioso, Karel Abraham, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Ducati Team, LCR Honda, Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›