Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Premier podium et première victoire pour Antonelli

Premier podium et première victoire pour Antonelli

L’Italien s’est imposé devant Enea Bastianini et Brad Binder dans un sprint de 12 tours pour décrocher son premier podium en Moto3™.

Niccolò Antonelli (Ongetta-Rivacold) est monté sur le podium pour la première fois de sa carrière au terme de sa 62e course en Championnat du Monde, brillamment remportée par le jeune Italien dans une épreuve réduite à douze tours suite à l’intervention du drapeau rouge.

La course fut effectivement interrompue dès le premier tour suite à deux accidents. Tatsuki Suzuki (CIP), Phillip Oettl (Schedl GP Racing), Jules Danilo (Ongetta-Rivacold) et Niklas Ajo (RBA Racing Team) ont été les premiers à tomber, dans le premier virage, avant un second accident impliquant Hiroki Ono (Leopard Racing), qui s'est fracturé le cinquième métatarsien du pied droit, Andrea Locatelli (Gresini Racing Team Moto3), Lorenzo Dalla Porta (Husqvarna Factory Laglisse) et Gabriel Rodrigo (RBA Racing Team) dans le virage n°3.

Le drapeau rouge a été levé avant la fin du premier tour, suite à ce deuxième accident, afin de permettre à l’équipe médicale présente en bord de piste de prendre en charge Rodrigo, resté au sol après sa chute et rapidement transféré au centre médical en ambulance. 

Une fois la course relancée pour une distance réduite à douze tours, Jorge Navarro (Estrella Galicia 0,0), qualifié en troisième position, a de nouveau réalisé le holeshot mais a très vite été rattrapé par ses adversaires dans un groupe de tête qui est resté compact jusqu’au bout. 

Suite à de nombreux changements de positions en tête, Antonelli, pilote de la VR46 Academy et confirmé chez Ongetta-Rivacold pour 2016 en début de week-end, a réussi à avoir le dernier mot pour s’emparer de la victoire et accéder pour la première fois de sa carrière au podium, sur le circuit où son mentor Valentino Rossi avait lui-même remporté sa première victoire, en 125cc, 19 ans plus tôt. 

Son compatriote Enea Bastianini (Gresini Racing Team Moto3) a fini juste derrière, à 0.152s, et montait sur le podium pour la cinquième fois de la saison, en manquant une fois de plus de très près sa première victoire en Grand Prix. Depuis son arrivée dans le Championnat du Monde début 2014, Bastianini a jusqu'ici accumulé deux troisièmes places et six secondes places.

Brad Binder (Red Bull KTM Ajo) a lui aussi su tirer son épingle du jeu dans le sprint final pour terminer troisième, son deuxième podium cette année, devant Efrén Vázquez (Leopard Racing) et Navarro, cinquième à l’arrivée, à tout juste une demi-seconde du vainqueur. 

22e sur la grille de départ après avoir été pénalisé de trois places après les qualifications, Romano Fenati (SKY Racing Team VR46) s’est, comme à Indianapolis, surpassé en course pour aller chercher la sixième place devant le leader de la catégorie Moto3™, Danny Kent (Leopard Racing). 

Ce dernier manquait de finir sur le podium pour la troisième fois seulement cette année et concédait quelques points à ses deux premiers poursuivants au Championnat, Bastianini et Fenati, qui sont désormais à 45 et 77 points du Britannique, respectivement.

Parmi les pilotes à avoir mené, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Ajo) a terminé huitième, devant le Tchèque Jakub Kornfeil (Drive M7 SIC) et John McPhee (SaxoPrint-RTG), dont le coéquipier Alexis Masbou a malheureusement fini un bon week-end sur une chute alors qu’il s’était qualifié en deuxième ligne et était parmi les prétendants au podium. 

Déception également pour les deux autres Français de la grille Moto3™, Jules Danilo et Fabio Quartararo (Estrella Galicia 0,0), qui sont tombés avec Isaac Viñales (RBA Racing Team) et Karel Hanika (Red Bull KTM Ajo) peu après le second départ. Déjà tombé dans la première course, Danilo est reparti et a fini en dernière position, une vingtaine de secondes derrière Hanika, tandis que Quartararo a tenté de rallier l’arrivée mais a finalement été contraint à jeter l’éponge en raison d’un guidon trop endommagé. 

Le Championnat du Monde Moto3™ 2015 continue du 28 au 30 août en Grande-Bretagne, à Silverstone.

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2015, bwin GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY, RAC, Niccolò Antonelli, Enea Bastianini, Brad Binder, Ongetta-Rivacold

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›