Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Silverstone se prépare à accueillir une épreuve décisive

Silverstone se prépare à accueillir une épreuve décisive

Jorge Lorenzo et Valentino Rossi arrivent en Grande-Bretagne à égalité de points avant la douzième manche de la saison MotoGP™ 2015.

Suite à ce que Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) ait remis les compteurs à zéro en s’imposant à Brno et en revenant à égalité de points avec son coéquipier Valentino Rossi, le Grand Prix Octo de Grande-Bretagne va permettre de départager pour de bon les deux pilotes au sommet d’un classement général que l’Espagnol mène en vertu d’un nombre de victoires plus élevé.

Présente sur le calendrier du Championnat du Monde dès 1949, la Grande-Bretagne avait d’abord accueilli le paddock à l’Île de Man avant que les courses ne soient transférées à Silverstone en 1977, le circuit du TT ayant alors été jugé trop dangereux. Le Grand Prix de Grande-Bretagne s’en alla ensuite à Donington Park en 1987 pour finalement revenir à Silverstone en 2010.

Lorenzo et Rossi arrivent en Angleterre avec 211 points chacun et cinq victoires pour l’Espagnol contre trois pour l’Italien, suite à ce que le Majorquin se soit imposé à Brno pour passer en tête du classement général pour la première fois en deux ans et demi. Déterminés à ne rien lâcher dans la lutte pour le titre mondial, les deux pilotes devraient assurer le spectacle ce week-end et pourront certainement compter sur la participation de Marc Márquez (Repsol Honda). Avec 52 points de retard et plus que sept courses devant lui, le Champion du Monde en titre demeure l’outsider mais a remporté deux victoires et deux secondes places sur les quatre dernières courses. L’an dernier, le pilote du team Repsol Honda avait décroché sa onzième victoire de la saison 2014 suite à fantastique duel avec Lorenzo, tandis que Rossi avait fini troisième.

Privé de la première place du classement général pour la première fois de la saison après avoir fini troisième derrière Lorenzo et Márquez à Brno, Rossi s’apprête à retrouver à Silverstone une piste sur laquelle il n’a jamais gagné. Le nonuple Champion du Monde s’est imposé sept fois (1x125cc, 2x250cc, 1x500, 3xMotoGP™) à Donington Park mais sa dernière victoire en Angleterre remonte à 2005.

Dominateur à Brno, Lorenzo cherchera à asseoir son autorité sur le Championnat ce week-end sur un circuit où il a gagné trois fois en MotoGP™, en 2010, 2012 et 2013, avant de s’incliner au bout d’un duel époustoufflant face à Márquez l’an dernier. Ce dernier avait aussi gagné à Silverstone en 125cc en 2010 et pourrait jouer un rôle clé dans la lutte pour le titre mondial en s’intercalant entre les deux pilotes Yamaha, à moins de finir devant eux et de garantir encore plus de suspense à une saison qui figure déjà parmi les plus passionnantes de ces dernières années.

Dani Pedrosa (Repsol Honda) devrait quant à lui avoir récupéré de la blessure au pied gauche qu’il s’était faite durant les essais libres à Brno et tentera de revenir dans la bataille pour le podium à Silverstone, où il avait fini troisième en 2012 et 2013.

Quatrième à Brno lors de la dernière épreuve, Andrea Iannone (Ducati) n’a pas manqué le Top 6 la moindre fois depuis le début de la saison 2015 et occupe la quatrième place du classement général, avec une régularité que ne peut qu'envier son coéquipier Andrea Dovizioso, qui n’a marqué que 21 points sur les six dernières courses. L’Italien avait remporté sa première et jusqu’ici unique victoire en MotoGP™ en Grande-Bretagne en 2009, lors de la dernière épreuve organisée à Donington Park, lorsqu’il courait sur Honda officielle, et avait fini deuxième à Silverstone en 2010 et 2011 avant de prendre une cinquième place l’an dernier.

Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) s’était qualifié quatrième avec la Forward Yamaha l’an dernier et espèrera faire aussi bien ce week-end avec la GSX-RR. Son coéquipier Maverick Viñales avait quant à lui gagné en Moto3™ à Silverstone en 2012 et était aussi monté sur le podium en Moto2™ l’an dernier. Viñales est pour l’instant le pilote Suzuki le mieux classé, avec 62 points contre 53 pour son compatriote catalan.

Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) aborde pour sa part son Grand Prix national en étant le premier pilote satellite dans le classement général, dont il occupe la cinquième place. Le Britannique est donc bien parti pour atteindre ses objectifs de fin d’année mais devra continuer à se battre avec son coéquipier Pol Espargaró ainsi qu’avec Cal Crutchlow (CWM LCR Honda), qu’il devance respectivement de 25 et 32 points. 

Dans la catégorie Open, Héctor Barberá (Avintia Racing) conserve la première place mais n’a plus que cinq points d’avance sur Loris Baz (Forward Racing), qui s’était imposé à Silverstone en 2012 et 2013 lorsqu’il courait en WorldSBK.

Scott Redding (EG 0,0 Marc VDS) sera l’un des pilotes les plus attendus du public local ce week-end. Le Britannique avait remporté une splendide victoire à domicile en 2013 lorsqu’il luttait pour le titre Moto2™ face à Pol Espargaró et avait aussi gagné en 125cc en 2008, à Donington Park, pour devenir, à 15 ans et 170 jours, le plus jeune vainqueur de toute l’histoire du Championnat du Monde. L’année dernière, il avait fini dixième sur une Honda Open.

Rendez-vous dès jeudi à 17h pour la conférence de presse officielle précédant l’ouverture du Grand Prix Octo de Grande-Bretagne.

Tags:
MotoGP, 2015, OCTO BRITISH GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›