Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#BritishGP : Les déclarations avant le coup d’envoi

#BritishGP : Les déclarations avant le coup d’envoi

Les pilotes se sont exprimés en conférence de presse jeudi à Silverstone avant l’ouverture du GP Octo de Grande-Bretagne.

Nouveau leader du classement général après être revenu à égalité de points avec son coéquipier Valentino Rossi en s’imposant à Brno, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a retrouvé ce dernier jeudi après-midi à Silverstone pour une conférence de presse à laquelle étaient aussi conviés Marc Márquez (Repsol Honda), Andrea Iannone (Ducati) et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) ainsi que le leader du Championnat du Monde Moto3™, Danny Kent (Leopard Racing), qui sera, comme Smith, à domicile ce week-end. 

En tête du Championnat du Monde MotoGP™ pour la première fois en deux ans et demi après une première partie d’année très disputée, Lorenzo a commenté : « C’est une bonne situation pour moi comme pour Valentino et Yamaha. Nous avons attendu des années avant d’être dans cette situation et nous avons enfin cet avantage qui nous permet d’être sereins. Márquez est cependant encore dans la course, il peut remporter des victoires et nous reprendre des points. Nous devrons donc nous méfier de Marc et surtout essayer de pousser à chaque séance afin de marquer le maximum de points. Je suis très fier de mon retour après l’Argentine, dont nous étions repartis avec 29 points de retard que nous avons maintenant rattrapés. Un nouveau championnat commence maintenant pour nous deux. »

Délogé du sommet du classement général pour la première fois de l’année, Rossi demeure sur une série de quinze podiums consécutifs en comptant les quatre derniers de la saison 2014 et compte se battre pour le titre jusqu’au bout : « C’est une lutte incroyablement équilibrée puisque nous sommes à égalité de points au bout de onze courses. Je suis très content de mon total de point et d’être en tête, même si Jorge est virtuellement devant grâce à ses victoires. C’est une excellente situation. Je suis très fier de ma première partie de saison. Maintenant ça va être de plus en plus dur. Après la trêve estivale, Jorge est revenu en grande forme et il a pu faire d’excellentes courses. Une à Brno et l’autre à Indianapolis, où sa deuxième place après s’être battu avec Marc dans les derniers tours était un excellent résultat. Ce sera difficile parce que je dois aller plus vite, rester concentré et bien travailler. »

« Silverstone est un circuit difficile. J’aime cette piste mais ma relation avec elle n’a pas été très bonne par le passé. Je n’avais pas couru ici la première année parce que je m’étais blessé au Mugello et Jorge avait été tout de suite été très fort ici. Ça avait aussi été difficile avec Ducati puis c’est allé un peu mieux avec Yamaha. L’an dernier j’avais été très heureux de monter sur le podium et j’avais fait une bonne course mais pas suffisamment pour rester avec Jorge et Marc, qui ont eu des batailles épiques ici ces deux dernières années. Le week-end va être dur mais nous allons donner le maximum. »

Avec 52 points de retard avant les sept dernières courses de la saison, Márquez aura bien du mal à défendre sa couronne de Champion du Monde mais se battra tant que la possibilité de rattraper les pilotes Yamaha existera : « Je vais devoir me donner à 100% et essayer de faire le maximum à chaque course, en voyant où cela nous mène. Il est vrai qu’à Brno, où j’ai généralement un peu de mal, j’ai réussi à terminer deuxième en ayant suivi Jorge durant quelques tours. Le week-end ici avait été excellent pour moi l’an dernier mais Jorge avait été très fort le dimanche. Nous allons voir comment seront les bosses sur la piste et les températures cette année. Il y a plus de bosses à chaque année et nous devrons surveiller le niveau des Yamaha mais aussi celui de Dani (Pedrosa). »

« Le championnat n’est pas perdu mais ce sera difficile. Ces 52 points entre eux et moi représentent beaucoup mais nous y croyons et nous allons attaquer. Le plus important est que je me sente bien sur la moto, bien mieux qu’en début de saison. Nous allons continuer à attaquer et à nous battre avec eux. »

Dans le Top 6 à chacune des onze premières courses de l’année, Iannone occupe la quatrième place du classement général et espère continuer sur sa lancée sur un circuit où la GP15 devrait se montrer très compétitive : « C’est une bonne année pour moi. J’ai beaucoup progressé par rapport à l’année dernière et j’en suis très heureux. Je veux continuer comme ça parce que c’est important pour moi. Je vais faire de mon mieux pour finir quatrième du championnat mais ce ne sera pas facile parce que Bradley est très régulier. Je vais faire de mon mieux sur les sept dernières courses et j’espère continuer à améliorer mes résultats.

« Je pense que Silverstone est une piste compliquée pour moi. Elle n’est pas parmi mes favorites mais je pense que la moto sera bonne parce que mon coéquipier Dovi avait eu un bon week-end l’an dernier et s’était battu pour le podium durant toute la course. Je pense que la GP15 et son moteur seront performants ici. »

Confirmé chez Monster Yamaha Tech3 pour un an de plus en début de semaine, Smith peut maintenant aborder sa course nationale en pleine confiance et a déclaré : « C’était bien de commencer la semaine en annonçant mon nouveau contrat avec Hervé (Poncharal) et le team. Ça avait été le sujet de ces dernières semaines et de beaucoup de réunions. Le MotoGP est assez dur sans les négociations concernant l’avenir et je suis content de pouvoir me concentrer à 100% sur mon GP nationale. »

« L’un de mes principaux objectifs pour cette saison était de continuer à travailler sur les petits détails. Les autres ici travaillent sans cesse, ils ne se satisfont jamais de leurs performances et même quand ils gagnent, ils trouvent toujours des choses à revoir. C’est ce que j’ai dû apprendre à faire même quand je suis satisfait de ma moto, afin de continuer à avancer sans cesse. Jusqu’ici ça a bien marché et nous avons été réguliers. Il est souvent difficile de transformer un samedi difficile en un très bon dimanche mais nous voulons continuer à progresser. En ce moment nous semblons bloqués à une vingtaine de secondes des leaders. Ça a été terrible pour moi à Brno quand j’ai vu les deux Ducati et Dani disparaître loin devant. Bien que je sois cinquième du championnat, je me bats face avec Andrea (Dovizioso) et Dani et il sera important de réduire notre retard sur eux et de trouver où nous pouvons progresser. »

Bien qu’il n’ait marqué que neuf point sur les deux dernières courses, Kent conserve 45 points d’avance sur Enea Bastianini en Moto3™ et a expliqué :

« Les huit premières courses ont été un rêve pour nous. Nous étions constamment sur le podium et nous savions que nous ne pouvions pas nous attendre à tout le temps être sur le podium mais nous avons eu un peu de malchance sur les dernières courses. Nous serions un peu plus préoccupés si nous étions arrivés ici sans le rythme mais à Indy j’avais été rapide tout le week-end et c’était juste un coup de malchance en course, comme à Brno, où j’avais été dans le Top 3 tout le week-end avant de me retrouver sans pneu neuf pour le second départ. »

« Silverstone est une piste que j’aime, qui réussira bien à la Honda comme à moi. Elle me rappelle un peu Austin avec des sections rapides et fluides mais aussi des sections stop-and-go. Si nous pouvions refaire comme à Austin ce serait parfait ! » a conclu le Britannique, qui avait décroché au Texas la première de ses cinq victoires en date cette année.

Tags:
MotoGP, 2015, OCTO BRITISH GRAND PRIX, Andrea Iannone, Bradley Smith, Valentino Rossi, Marc Marquez, Jorge Lorenzo, Danny Kent, Leopard Racing, Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›

motogp.com
HITTING THE APEX - Trailer

il y a 1 année

HITTING THE APEX - Trailer