Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Première course sur le mouillé pour Baz

Première course sur le mouillé pour Baz

Le Français a fini hors des points, en tant que quatrième pilote Open à Silverstone.

Loris partait depuis la 15e position sur la grille de départ, leader de la catégorie Open, alors que la première ligne était composée de Marc Marquez, Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa, tandis que Valentino Rossi s’élançait de la 4e place. Quelques gouttes de pluie tombaient, mais la piste était essentiellement sèche. La Direction de course déclarait la course « sèche » alors que la pluie augmentait légèrement. Tout le monde partait en pneus slicks pour le tour de chauffe, puis tous les pilotes rentraient aux stands pour changer de pneus. 25 pilotes ne pouvant raisonnablement partir de la sortie de la voie des stands, le départ était reporté. La course était déclarée « humide ».

La pluie était plus intense lors du deuxième départ. Tous les pilotes choisissaient des pneus pluie tendres. Jorge Lorenzo partait en tête, alors que Loris pointait en 17e position à l’issue du premier tour. Valentino Rossi s’emparait ensuite du commandement, devant Marc Marquez et Jorge Lorenzo. Baz, 16e, occupait la 3e place de la catégorie Open. Tandis que Rossi et Marquez luttaient pour la première position, Loris rétrogradait à la 18e place, 4e des Open. Marc Marquez chutait à 8 tours de la fin. Rossi était alors solide leader avec 4 secondes d’avance sur les Ducati de Dovizioso et Petrucci, devant Lorenzo et Pedrosa. Loris était 16e.

Valentino Rossi l’emportait finalement, reprenant l’avantage au championnat devant Jorge Lorenzo 4e), alors que Danilo Petrucci deuxième montait pour la première fois sur le podium en MotoGP, devant Andrea Dovizioso. Loris terminait 16e après une belle lutte finale face à Eugene Laverty.

« Cette course aurait pu mieux se passer, regrettait Loris. Pour être honnête, c’était la première fois qu’on roulait avec cette moto sur le mouillé lors du warm up. Donc on n’était pas au point. Après le warm up, on a fait un pas en avant, on savait dans quelle direction nous devions aller pour la course. Mais si le grip était meilleur, le pneu surchauffait. Donc j’ai lutté pendant sept tours pour rester avec le bon groupe. Ça patinait alors beaucoup, surchauffant le pneu. N’ayant plus du tout de grip, j’ai dû baisser le rythme après avoir tiré tout droit.

« J’ai survécu jusqu’à la fin de la course et sauvé la 16e place dans le dernier tour, mais c’était vraiment compliqué. Cela nous servira pour apprendre. Ce n’est pas parce qu’on est bon sur le mouillé que les courses sont gagnées d’avance. Il faut avoir une moto bien réglée, mais nous n’avions jamais roulé sur le mouillé. On va se servir de cette expérience pour la prochaine fois que de telles conditions se présenteront. »

Tags:
MotoGP, 2015, OCTO BRITISH GRAND PRIX, RAC, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›