Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi reprend la main avec un premier succès à Silverstone

Rossi reprend la main avec un premier succès à Silverstone

L’Italien s’est imposé en maître sous la pluie au Grand Prix Octo de Grande-Bretagne.

Rattrapé par son coéquipier Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) au sommet du classement général suite à la victoire de ce dernier à Brno, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a réussi à reprendre l’avantage dans la lutte pour le titre MotoGP™ 2015 en réalisant une course tout simplement parfaite à Silverstone et en remportant sa quatirème victoire de l'année.

Installés sur la grille sur pneus slick alors que la pluie commençait à s’intensifier, absoluement tous les pilotes sont rentrés aux stands à l’issue du tour de chauffe afin de changer de machines et de partir de la pit-lane, une situation inédite et potentiellement dangereuse qui a rapidement été résolue par un drapeau rouge pour réinitialiser la procédure de départ, avec une course cette fois-ci déclarée sur piste mouillée. 

Second sur la grille, Lorenzo a réalisé le holeshot pour mener durant les deux premiers tours, avant d’être repris par Rossi, qui avait déjà dominé le warm-up sous la pliue, et Marc Márquez (Repsol Honda), parti de la pole position. Sur une piste de plus en plus mouillée, ces deux derniers n’ont pas tardé à faire la différence sur leurs poursuivants alors que Lorenzo, visiblement peu à l’aise dans ces conditions, perdait plusieurs places et s'éloignait du podium.

Márquez a poursuivi Rossi durant douze tours, jusqu’à perdre le contrôle de sa RC213V dans le virage n°1, à Copse, dans une chute suite à laquelle il n’a pas pu repartir. Six secondes derrière Rossi, Andrea Dovizioso (Ducati) et Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) se retrouvaient soudainement aux seconde et troisième positions. En pleine confiance, Petrucci a animé la fin de course en prenant l’avantage sur son compatriote et en rattrapant une grosse partie de son retard sur Rossi, pour finalement franchir la ligne d’arrivée trois secondes après le nonuple Champion du Monde. Le pilote de Terni, dont le meilleur résultat en MotoGP™ était une huitième place, s’offrait ainsi un superbe premier podium en Grand Prix, devant Dovizioso, qui retrouvait les places d’honneur après une série de résultats décevants. Il s'agissait du deuxième podium 100% italien de l'année suite à celui de Losail (Rossi-Dovizioso-Iannone).

Quatrième à l’arrivée après être parvenu à se défaire de Dani Pedrosa (Repsol Honda), Lorenzo concédait douze points à Rossi avant les six dernières courses de la saison tandis que Márquez, suite à son abandon, se retrouvait à 77 points de l’Italien. 

Derrière Pedrosa, qui a fini cinq secondes derrière Lorenzo, Scott Redding (EG 0,0 Marc VDS), qui venait d'être annoncé sur Ducati chez Octo Pramac Racing  pour 2016, s’est offert la sixième place, son meilleur résultat en MotoGP™, en allant chercher son compatriote Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) en fin de course et en s’imposant sur ce dernier. 

Andrea Iannone (Ducati), Aleix Espargaró (Team Suzuki Ecstar) et Álvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini) complétaient le Top 10 devant Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) et Nicky Hayden (Aspar MotoGP Team), vainqueur en catégorie Open pour la deuxième fois de l'année, devant Héctor Barberá (Avintia Racing) et Mike Di Meglio (Avintia Racing). 

Pilote Open le mieux qualifié, Loris Baz (Forward Racing) a fini seizième. 

Tombé dès le premier tour, Yonny Hernández (Octo Pramac Racing) avait été le premier à abandonner et a plus tard été rejoint par Jack Miller (LCR Honda), qui a fauché son coéquipier Cal Crutchlow (LCR Honda) en chutant. Le Britannique est rentré aux stands pour ensuite repartir mais a finalement dû jeter l’éponge après une seconde chute. Sont également tombés Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), qui avait pris l’avantage sur Smith dans la lutte pour la sixième place, et Stefan Bradl (Aprilia Racing Team Gresini).

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
MotoGP, 2015, OCTO BRITISH GRAND PRIX, RAC, Valentino Rossi, Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›