Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Danilo : « Au départ de la course, on est reparti de zéro »

Danilo : « Au départ de la course, on est reparti de zéro »

Jules Danilo était parmi les très nombreux pilotes à chuter en course dimanche dernier à Silverstone.

Jules Danilo n'a pas été en mesure de rallier l'arrivée de cette course atypique à Silverstone, « La course n'était pas du tout évidente pour moi. », explique Danilo,  « Le warm up n'était pas très bon non plus, mais j'avais un feeling correct surtout à l'avant. J'étais confiant pour la course tout en sachant que la moto se comporte bien sous la pluie après l'expérience au Texas ou durant les tests. »

Le pilote décrit en détail l'évolution de sa course durant laquelle les pneus ont joué un rôle crucial, « En course, les deux premiers tours étaient corrects. Mais, j'avais toujours l'impression que le pneu ne chauffait pas ou qu'il y avait un réglage qui n'allait pas. La moto fourvoyait sur l'angle et j'avais toujours l'impression d'être à la limite. Je pensais que c'était normal sur les premiers tours, mais petit à petit, je perdais le feeling sur la moto. Même si à un certain point, les chronos ont commencé à descendre. Je me suis dit qu'il fallait simplement terminer la course. Au huitième tour, je suis rentré dans le virage 10 tout comme les tours précédents, mais je suis parti en énorme highside. La course s'est donc terminée ainsi. Je ne m'y attendais pas. Je suis très agacé parce que ça fait six courses que je ne termine pas cette saison. Il va vraiment falloir changer quelque chose. »

Malgré tout, Danilo dresse un bilan positif de ce week-end britannique,  « Sur le sec, je me suis toujours senti bien sur la moto en terminant souvent dans le Top 10. C'est le point positif du week-end. Je misais beaucoup sur le pneu soft mais cette fois-ci il m'a joué des tours à deux reprises. C'était de ma faute. J'avais déjà eu l'alerte en FP2 que je pensais avoir résolue en FP3. À la qualification, je me suis placé loin sur la grille, mais encore une fois, j'étais confiant de ce que je pouvais faire sur le sec. Au départ de la course, c'est comme si le week-end commençait de zéro. »

Dans moins de deux semaines, Jules Danilo se rendra à Misano, sur les terres de l'équipe Ongetta, « C'est une piste que j'apprécie. C'est une piste relativement petite et les chronos y sont toujours très serrés. La saison dernière, j'avais fait un résultat correct. Cette saison, sur une moto que j'apprécie, je pense pouvoir faire quelque chose de bien. J'espère qu'il fera sec. S'il pleut, il faudra travailler. Ce sera important d'arriver et d'être dans le rythme aussitôt tout comme à Silverstone et à Brno. »

Pour le moment, Danilo reste flou sur son avenir, « Mes négociations avancent très bien avec l'équipe pour 2016. J'espère concrétiser prochainement. »

Tags:
Moto3, 2015, OCTO BRITISH GRAND PRIX, RAC, Jules Danilo, Ongetta-Rivacold

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›