Achat de billets
Achat VidéoPass

Masbou : « Mon avenir en Grand Prix, c'est 50/50 »

Masbou : « Mon avenir en Grand Prix, c'est 50/50 »

Le Français revient sur sa 11e place à Silverstone et sa situation en Moto3™.

Malgré une chute, Alexis Masbou s'est tout de même emparé des points de la 11e position à l'issue de la course sur la piste humide de Silverstone,  « Le week-end en lui-même a été satisfaisant. », confie Masbou, « Après Brno, nous avons passé un nouveau cap. Je me suis senti d'autant plus à l'aise face aux problèmes dont nous sommes victimes depuis le début d'année. C'est plutôt quelque chose positif, car je pensais vraiment être dans une impasse. Au final, on se rapproche de quelque chose qui me convient beaucoup mieux. Cela s'est vu sur les résultats avec le 3e temps le vendredi et le 6e temps durant la qualification. »

Le Français et le RTG se sentaient plus à l'aise sur le sec, « Nous étions prêts pour faire une bonne course sur le sec, mais la météo en a décidé autrement. Nous avons été capables de faire une bonne course. Je me sentais à l'aise le matin sur piste humide. En course, les conditions étaient complètement différentes. J'ai mis quelques tours à trouver mon rythme. J'ai réussi à remonter sur Binder puis sur Herrera pour la doubler. Je revenais ensuite sur Fenati. En gardant ce rythme et cette position, le podium était amplement envisageable. Malheureusement, comme beaucoup, j'ai chuté et ça a ruiné quelque peu ma course. Je marque les points de la 11e place grâce à une remontée comme j'avais l'habitude de le faire l'année passée. C'est rassurant et ça va dans la bonne direction. »

Fort de ces nouvelles solutions trouvées, le pilote Honda se focalise sur le prochain Grand Prix à Misano, « Les années passées, je n'ai pas eu pour habitude de faire de bons résultats à Misano. C'est pourtant une piste que j'apprécie et sur laquelle je pense que mon pilotage peut s'adapter. Maintenant, nous avons trouvé certaines choses que nous pourrons peut-être concrétiser là bas comme sur le reste de la saison. J'y vais avec beaucoup d'espoir, mais il faudra travailler pour aller chercher des pilotes comme Kent ou Bastianini en ce moment. »

En pleine période de tractations, l'avenir de Masbou est encore incertain, « Je n'ai rien de concret pour le moment. Nous allons voir l'évolution des choses lors des prochaines épreuves. Pour le moment, c'est 50/50 quant à mon avenir en Grand Prix. »

Tags:
Moto3, 2015, OCTO BRITISH GRAND PRIX, RAC, Alexis Masbou, SAXOPRINT-RTG

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›