Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

#SanMarinoGP : La conférence de presse

#SanMarinoGP : La conférence de presse

Les déclarations des pilotes avant leur entrée en piste au Grand Prix TIM de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini.

Leader du classement général avec douze points d'avance sur son coéquipier Jorge Lorenzo suite à sa victoire sous la pluie de Silverstone, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) s'apprête à courir sur ses terres ce week-end à Misano lors d'un week-end très important pour son entourage mais qui pourrait aussi être un épisode décisif de sa saison 2015. 

« C'est toujours agréable d'occuper le siège qui est au centre en conférence presse, même si ça veut dire qu'il y a aussi plus de pression ! » a affirmé Rossi. « Misano est bien sûr un week-end spécial pour moi puisque nous sommes très proches de Tavullia, que j'ai grandi ici et que je venais voir Graziano (son père) courir ici. J'étais très jeune quand il courait sur moto et je me rappelle donc davantage des voitures. C'est aussi ici que j'ai roulé pour la première fois et c'est un endroit particulier. »

« Ce sera encore plus spécial cette année. Je m'attends à voir beaucoup de monde. Je suis en tête du classement et ma victoire à Silverstone a suscité encore plus d'attentes. Ce sera un week-end chargé, surtout en dehors de la piste parce qu'il y a beaucoup de gens qui viennent me voir. Je vais essayer de rester concentré. L'important sera de faire du bon travail en piste. C'est une piste que j'aime et où notre moto est très rapide. Ça avait été une course importante l'année dernière puisque j'étais remonté au sommet du podium pour la première fois depuis très longtemps. Jorge est très fort ici, il a déjà gagné trois fois ici, et Marc est lui aussi rapide et il a eu un test ici cet été. »

S'il a concédé douze points à l'Italien en Angleterre après avoir eu tant de mal à revenir à égalité de points avec lui, Lorenzo a encore six courses devant lui pour reprendre l'avantage et a un palmarès sans égal à Misano. 

Le Majorquin a commenté : « Silverstone a évidemment été une déception parce que je n'ai pas eu en course le feeling que j'avais eu sur le sec durant tout le reste du week-end. En ce moment je traverse la meilleure période de ma carrière en termes de vitesse, d'expérience et de feeling avec le team mais je n'ai malheureusement pas pu être suffisamment rapide à Silverstone et je n'ai pu faire que quatrième alors que Valentino marquait d'importants points. Je crois que nous sommes très rapides sur le sec et nous arrivons sur un circuit qui convient bien à la Yamaha, qui est plus compétitive cette année. Les résultats montrent que nous avons toujours été forts ici et nous espérons continuer comme ça ce week-end mais on ne connaît jamais vraiment le niveau avant de voir les chronos des adversaires le vendredi. Je suis curieux de rouler sur le nouvel asphalte et curieux de voir comment la moto se comportera dessus. »

Tombé alors qu'il suivait Rossi en Grande-Bretagne, Marc Márquez (Repsol Honda) se retrouve à 77 points du leader et a quasiment fait ses adieux à ses chances de conserver le titre mondial mais continuera cependant à viser la victoire à chaque course. 

« Après Silverstone, nos chances de jouer le Championnat n'ont pas complètement disparu mais ce sera vraiment très difficile, » a déclaré Márquez. « Il fallait prendre des risques là-bas pour essayer de revenir mais je n'ai pas pu. L'important est que nous ayons été très rapides sur le sec et le temps devrait aussi être sec ici ce week-end. Nous avons fait un test ici cet été et ça s'était très bien passé, il avait fait très chaud et nous devrons donc ajuster notre set-up mais nous partirons avec une bonne base. Nous verrons, Rossi et Lorenzo veulent gagner et ce sera intéressant de suivre leur bataille depuis la piste. »

« Le nouveau revêtement est très bon, » a ajouté le Champion en titre, qui était venu à Misano durant l'été pour un test privé. « Le grip était très bon durant notre test, surtout le matin. Les chronos étaient près d'une seconde plus rapides et ce sera intéressant de voir jusqu'où nous pourrons aller. Je pense que ce serait encore mieux avec des températures un peu moins chaudes. »

De retour sur le podium à Silverstone, Andrea Dovizioso (Ducati) sera l'un des favoris du public local ce week-end et est impatient d'en découdre : « Nous sommes évidemment contents d'arriver chez nous après un podium à Silverstone et ce sont de petites choses qui aident. Surtout quand vous êtes dans le Championnat du Monde et que tout le monde est à la limite, ces petites choses aident. Je suis enthousiaste pour ce week-end, qui est important pour moi comme pour Ducati. Nous avons fait un test ici et ça s'était bien passé. Nous aurons des progrès à faire mais je suis confiant et notre rythme est assez bon. »

Deuxième devant son compatriote en Angleterre, où il montait sur le podium pour la toute première fois à l'issue d'une course fantastique, Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) a rappelé qu'il devait son podium à la pluie et a réaffirmé son désir de progresser en conditions sèches : « Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour fêter mon podium après Silverstone. J'ai eu tant d'interviews à faire, j'avais l'impression de vivre avec un téléphone dans la main ! Il a été plus dur de survivre durant cette semaine que durant les courses mais c'était bien. À Silverstone nous avons eu une très bonne journée, pas un bon week-end. Je n'avais pas été rapide sur le sec et puis quand la pluie est arrivée le dimanche, j'ai eu l'occasion de rester avec les leaders. J'ai réussi à faire une bonne course, sans faire d'erreur et je suis content d'avoir eu mon premier podium mais maintenant je veux faire une bonne course sur le sec. Il est impossible de finir sur le podium, voire dans le Top 5, sur le sec. Mon objectif est de finir toutes les courses et mon objectif était au départ de rester dans le Top 15. Je veux maintenant finir dans le Top 10, puis ensuite le Top 8 ! »

Natif de Saint-Marin, Alex de Angelis aura le plaisir de courir à domicile ce week-end mais demeure en difficulté sur l'unique Aprilia Open de la grille MotoGP™ 2015. Vainqueur à quatre reprises dans la catégorie intermédiaire et huitième du classement de la catégorie reine en 2009, De Angelis n'est entré dans les points qu'à deux reprises cette saison, en finissant quinzième à Barcelone puis à Silverstone. 

« C'est toujours agréable de venir à Misano puisque c'est chez moi. C'est aussi là que j'ai eu le premier podium de ma carrière, en 1998 ! » a affirmé De Angelis. « C'est important et c'est une source de motivation. Nous savons que nous ne pouvons pas faire grand chose dans notre situation. La pluie pourrait nous aider à marquer des points mais nous devons essayer d'aller plus vite sur le sec. Nous avons un nouveau sponsor ici, nous serons encore plus motivés et peut-être que nous pourrons avoir une nouvelle moto pour la fin de la saison. J'en ai vraiment besoin parce que la nôtre est assez vieille. Je suis certain que nous pourrions aller plus vite avec quelques nouveautés parce que même avec celle-ci, j'ai réussi à me montrer compétitif face à d'autres motos Open. »

« La catégorie Open est très difficile cette année parce que Ducati a une bonne moto et que la Yamaha Forward est très performante. Nous avons beaucoup de mal à marquer des points mais nous avons besoin qu'Aprilia nous aide et je me suis donné à fond à chaque tour. Je pense qu'Aprilia le sait et que tout le monde est satisfait de ce que nous avons pu faire avec ce que nous avions »

 

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Alex de Angelis, Marc Marquez, Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Movistar Yamaha MotoGP, E-Motion IodaRacing Team, Ducati Team, Octo Pramac Racing, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›