Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz : « Des conditions pour réaliser un bon week-end »

Baz : « Des conditions pour réaliser un bon week-end »

Le pilote du team Forward Racing était deuxième dans le groupe Open vendredi à Misano, un rien derrière Eugene Laverty.

Pour ce treizième Grand Prix de la saison, les pilotes profitaient d’un nouveau revêtement très adhérent sur le circuit de Misano. Deux fois deuxième l’an dernier à Misano en Championnat du Monde Superbike, dans la première séance Baz se classait 18e en 1'35.048 à 1.7 du leader Marc Marquez, se positionnant troisième de la catégorie Open.

L’après-midi, Loris se classait seizième au général en 1'34.500 à 1.6 du premier Jorge Lorenzo, et deuxième en Open à seulement 0.1 du leader de la catégorie Eugene Laverty.

Marc Marquez était le plus rapide de la première séance matinale en 1’33.328, nettement plus rapide que le record du tour, 0.09 devant Jorge Lorenzo. Michele Pirro, wild card sur Ducati, réalisait le troisième temps, mais étant le seul à avoir chaussé un deuxième pneu arrière tendre neuf. Valentino Rossi se classait sixième à 0.7. L’après-midi, Jorge Lorenzo établissait un nouveau record absolu du circuit en 1'32.871. Il terminait 0.05 devant Marquez, 0.3 devant Pedrosa, 0.4 devant Dovizioso et 0.5 devant Rossi.

« La première séance libre s’est bien passée, estimait Loris. Le team a fait faire de nouvelles pièces pour permettre d’avoir une moto un peu plus longue sur l’avant. On a ainsi pu changer la géométrie de la machine en raccourcissant l’arrière. Cela s’est avéré positif. Ensuite on n’a pas mal travaillé là-dessus, ce matin comme cet après-midi, donc ça nous a pris un peu de temps. Mais le feeling et le potentiel de réglages sont bons. Je me suis tout de suite senti bien et j’ai fait de bons chronos.

« La deuxième séance a été au début un peu plus compliquée, avec le manque de grip causé par la chaleur, auquel j’ai dû m’habituer. Ensuite j’ai réussi à faire de bons runs à la fin avec des chronos rapides. Le potentiel est là : on est deuxième en Open devant des motos plus performantes, dont une Ducati Pramac. Donc c’est positif et je pense que toutes les conditions sont remplies pour pouvoir réaliser un bon week-end. »

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, FP2, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›