Achat de billets
Achat VidéoPass

Baz premier de la catégorie Open en qualifications

Baz premier de la catégorie Open en qualifications

Le pilote du team Forward Racing sera seizième sur la grille de départ de Misano.

Après avoir réalisé le vendredi le deuxième temps des Open (le seizième au général) en 1'34.500, Loris continuait sa progression ce samedi matin en 1'34.265. Il restait deuxième des Open, mais cette fois derrière le nouveau leader Héctor Barberá, avec un écart minime de 0.07. Mais d’autres concurrents de qualité n’étaient qu’à peine à un dixième, comme Eugene Laverty qui avec son temps du vendredi précédait de 0.08 son coéquipier Nicky Hayden. Jamais depuis le début de saison la lutte n’avait été aussi intense en Open, avec 0.2 seulement entre les quatre plus rapides de la catégorie. La séance de qualification s’annonçait passionnante, d’autant plus que trois marques étaient représentées : Ducati, Forward Yamaha et Honda.

Dans cette première séance qualificative, avec le premier train de pneus Scott Redding était le plus rapide en 1’33.4 devant Aleix Espargaró, Cal Crutchlow, Maverick Viñales, Yonny Hernandez et Loris Baz (1er Open). Avec de nouvelles gommes, Aleix Espargaró (1’32.9) et Cal Crutchlow se qualifiaient pour la Q2, alors que Baz 6e en 1'34.093 terminait premier des Open devant Jack Miller et Héctor Barberá. Loris s’élancera donc dimanche depuis la 16e position sur la grille de départ. Pour sa toute première participation en MotoGP sur le circuit de Misano, c’était un bon début de week-end.

Au niveau des Factory, la catégorie de pointe, Jorge Lorenzo établissait un extraordinaire nouveau record du circuit en 1'32.192 lors de la troisième séance d’essais libres, à comparer à l’ancien record de Marc Márquez réussi en 2013 avec un chrono de 1'32.915. Il était rarissime d’enregistrer une telle progression, qui s’expliquait en grande partie par un nouveau revêtement offrant une meilleure adhérence. En qualification, Lorenzo réalisait la pole position avec un tour record en 1’32.146. Marc Márquez se rapprochait à 0.1, précédant Valentino Rossi. Pedrosa se qualifiait sur la deuxième ligne, en compagnie de Michele Pirro et Bradley Smith.

« On a continué à travailler sur la moto lors de la troisième séance, expliquait Loris. Le feeling était bon et j’ai réussi à effectuer de nombreux tours rapides en 1’34. J’ai terminé deuxième Open derrière Barberá qui n’a fait qu’un tour en 1’34. J’étais confiant, malgré quelques petites erreurs à la fin. Rouler en 1’33 était possible. Pendant la FP4, on a de nouveau bien travaillé, en essayant le pneu avant dur.

« En qualification, j’ai fait deux bons tours derrière Aleix Espargaró, mais j’étais un peu trop près de lui et dans le premier secteur où je suis très rapide, je me suis retrouvé gêné. Après j’ai réussi à faire un deuxième bon tour, puis ensuite un meilleur avec mon deuxième pneu. Ce n’a pas été un tour parfait car l’asphalte ayant beaucoup chauffé j’ai perdu l’avant. Il était facile de faire des erreurs, mais j’ai quand même réussi à faire un bon tour. Pas le 1’33 que je souhaitais, mais mon chrono était le plus rapide des Open, donc c’était vraiment positif.

« La course s’annonce bien, même si elle va être longue et qu’il faudra rester bien concentré et appliqué car ici il est facile de faire des erreurs. Mon rythme pendant ces essais a été plus rapide que celui des autres pilotes Open, donc j’espère continuer comme ça pendant toute la course. »

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Q2, Loris Baz, Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›