Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Masbou : « Nous avons encore du travail devant nous »

Masbou : « Nous avons encore du travail devant nous »

Alexis Masbou était 27e sur le classement combiné vendredi à Misano.

Malgré une place au classement qui ne reflète pas le travail réalisé, Alexis Masbou est satisfait de sa première journée, « La journée se n'est pas aussi bien passée que je l'aurais espéré. », nuance toutefois Masbou, « Misano n'est pas un tracé que lequel je me sens particulièrement à l'aise. Je le savais avant même d'arriver. J’ai tenté de travailler sur mon style de pilotage, mais ça n'a pas été payant aujourd'hui. »

Il ne manque que quelques dixièmes au pilote français pour se battre aux avant-postes durant la qualification cet après-midi, « Je suis déçu, car sur les pneus durs, j'étais proche du Top 10. En passant les pneus tendres neufs, je n'ai pas été en mesure de rouler plus vite. Malheureusement, les autres ont amélioré. Je pense que le rythme est meilleur que celui que nous avons montré sur la feuille de temps. Nous avons encore environ huit dixièmes à trouver pour être avec les meilleurs. C'est encore beaucoup, mais si nous travaillons correctement, c'est un point que nous pourrons résoudre. Ensuite, ce sera à moi de trouver les derniers dixièmes pour me rapprocher de la tête. »

À Silverstone, Masbou a changé de suspension qui lui a permis de mieux se sentir sur la Honda, « Les réglages que nous avons trouvés à Silverstone fonctionnent plutôt bien ici. Mais, avec ces nouveaux réglages, nous avons d'autres problèmes qui sont apparus. Je pense que nous devons remettre tout en place avec ce nouvel amortisseur. Dans l'ensemble, je suis satisfait du travail réalisé aujourd'hui. Nous avons encore du travail, peut-être un peu plus que les autres. »

Néanmoins, le pilote Honda est confiant pour la course, « Sur un tour, nous ne sommes pas encore assez rapides. En revanche, sur le rythme de course, nous ne sommes pas si éloignés. On va continuer à travailler sur ce rythme, important pour la course. J'essaierai ensuite de trouver les derniers dixièmes pour faire un bon tour durant la qualification. Je vise le Top 10 aujourd'hui. Je pense pouvoir rattraper sept dixièmes rien que sur mon pilotage. Combinés aux réglages de la moto, je pense que nous pouvons faire de bonnes choses. Il faudra faire la différence en course. »

Hier, son compatriote Fabio Quartararo a lourdement chuté. « C'est vraiment dommage. Fabio a besoin de rouler. Être blessé, ce n'est pas forcément la meilleure chose pour lui. Il a déjà fait tellement bien cette saison que c'est dommage qu'il ne soit pas là ce week-end. »

Tags:
Moto3, 2015, GRAN PREMIO TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, FP2, Alexis Masbou, SAXOPRINT-RTG

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›