Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Décision de la Commission Grand Prix

Décision de la Commission Grand Prix

La Commission Grand Prix s'est réunie à Misano pour préciser le règlement des Grands Prix.

La Commission Grand Prix, composée de MM. Carmelo Ezpeleta (CEO de Dorna), Ignacio Verneda (CEO de la FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA), en présence de Javier Alonso (Dorna), Mike Trimby (IRTA, Secrétaire de la réunion) et Corrado Cecchinelli (Directeur de la technologie en MotoGP), lors d'une réunion tenue le 12 mars 2015 à Misano, a pris les décision suivantes :

Règlement technique de la catégorie MotoGP

Électronique MotoGP – Avec effet immédiat

Le critère pour l’utilisation de capteurs additionnels a été confirmé. Chaque constructeur pourra choisir un capteur additionnel qui ne sera pas forcément mis à disposition de tous les teams. Ce capteur ne sera cependant utilisé que pour l’acquisition de données et ne pourra pas avoir d’effet sur le contrôle des stratégies électroniques.

En plus des capteurs homologués, il y aura aussi une liste d’appareils libres qui seront les seuls autres appareils autorisés à communiquer avec l’ECU. Les détails concernant ces appareils seront publiés dans le règlement des Grands Prix.

Règlement sportif – Effectif pour la saison 2016 (à partir du 9 novembre 2015)

Restrictions concernant les tests

Catégories Moto2 et Moto3

Les pilotes Moto2 et Moto3 ne peuvent actuellement réaliser des tests que sur deux circuits désignés à l’avance, un circuit de GP et un circuit qui n’accueille pas de GP, et à n’importe quelle date. Cette règle a engendré une situation où des pilotes mieux financés ont réalisé des tests presque tout au long de l’année. Il y a aussi eu des problèmes pour des teams qui ne pouvaient trouver de date pour réaliser leurs tests sur certains circuits peu disponibles.

À l’avenir, les pilotes auront un maximum de dix jours de tests sur n’importe quel circuit.

Catégorie MotoGP

Plusieurs changements ont été approuvés pour refléter le fait qu’il n’existe plus de catégorie Open en MotoGP. Le résumé de ces changements :

Les constructeurs, avec leurs propres teams, pourront réaliser jusqu’à cinq journées d’essais avec leurs pilotes officiels, sur n’importe quel circuit, alors qu’ils n’ont actuellemenr qu’un circuit, désigné à l’avance. Les constructeurs pourront toujours réaliser des tests avec leurs pilotes d’essais, en utilisation l’allocation de pneus prévue à cet effet.

Les teams louant leurs motos, qui ne peuvent actuellement réaliser de tests qu’avec des pilotes d’essais, auront l’autorisation de tester sur n’importe quel circuit, pour un maximum de cinq jours, avec leurs pilotes engagés en MotoGP. Les tests avec les pilotes d’essais ne seront cependant plus permis.

Aucun changement quant aux restrictions concernant les tests pour les teams concernés par les concessions.

Dans toutes les catégories, les tests privés s’ajoutent aux tests officiels organisés par Dorna et l’IRTA. Aussi, la règle qui veut que les tests soient interdits entre le 1er décembre et le 31 janvier, où dans les 14 jours précédant une course sur le même circuit, reste inchangée.

Tags:
MotoGP, 2015, GRAN PREMIO TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›