Achat de billets
Achat VidéoPass

Zarco : « Je ne sens pas vraiment la pression »

Zarco : « Je ne sens pas vraiment la pression »

Face à sa première balle de match pour le titre Moto2™, le Français affirme ne pas être pressé de s’emparer du titre mondial.

Tranquille et serein. C’est comme ça que Johann Zarco (Ajo Motorsport) est apparu jeudi en conférence de presse au Grand Prix Movistar d’Aragón, où il aura sa toute première opportunité de devenir Champion du Monde Moto2™. À seulement quelques points de réaliser son rêve et de succéder à Christian Sarron et Olivier Jacque, le jeune Français ne compte pas s’emballer et a rappelé qu’avec 93 points d’avance et encore cinq courses devant lui, il n’avait aucunement l’obligation de remporter le titre ce week-end. 

Plutôt que de se précipiter sur la calculette et de lister ses options, Zarco restera fidèle à lui-même et travaillera avec son sérieux habituel pour viser une nouvelle victoire en course, comme à chaque autre week-end de son exceptionnelle saison 2015.

« C’est bien d’être dans cette position. J’ai consolidé mon avance à chaque course mais je ne sens pas vraiment la pression, » a affirmé Zarco jeudi en conférence de presse. « Il y a évidemment plus d’interviews et plus de journalistes qui me posent des questions sur le titre mais je dois me rappeler que le plus important est le titre et non l'endroit où je le remporterai. Je me le répète souvent pour rester calme et nous allons voir comment le week-end va se passer. Je veux simplement monter sur la moto, faire une bonne qualification et me battre pour la victoire. » 

Questionné sur la façon dont il aborde le week-end et les différentes combinaisons de résultats qui mèneraient à son sacre, Zarco a répondu : « Je sais juste que je remporterai le titre si je gagne la course et que Tito (Rabat) est troisième. Pour le reste, nous n’avons pas préparé de stratégie avec le team. Peut-être qu’ils me mettront quelque chose comme ‘P4 OK’ sur le pit-board mais nous devrons attendre dimanche. Il reste cinq courses et c’est bien pour moi. Je dois simplement continuer à travailler et c’est la meilleure façon d’atteindre un objectif. »

Rien de prévu non plus quant à une éventuelle célébration : « Je n’ai rien préparé, peut-être que mon coach a prévu quelque chose. Mais je ne sais pas. Il préfère que je n’aie pas à trop y penser. Il y a un grand mur ici à Aragón mais nous n’avons pas préparé de piscine pour sauter alors ça restera simple, un salto pour la victoire sera suffisant. »

Le vice-Champion du Monde 125cc 2011 a terminé en rappelant qu’il avait fait le choix de continuer en Moto2™ l’an prochain en attendant d’avoir un bon guidon en MotoGP™ et a d’autre part commenté les rumeurs qui l’annoncent comme pilote d’essais chez Suzuki dès 2016 :

« Je veux continuer en Moto2 avec le team d’Aki (Ajo). Beaucoup de pilotes luttent pendant des années pour finalement faire la saison parfaite et beaucoup d’entre eux ne retrouvent ensuite plus ce niveau. Je ne veux pas que ce soit comme ça pour moi. Je veux rester fort et comprendre comment rester au plus haut niveau. En ce qui concerne Suzuki, je ne sais pas. Je vais m’entraîner sur une Yamaha R1 en Espagne afin de m’habituer à la vitesse, parce que la R1 est déjà plus rapide qu’une Moto2, pour me préparer au MotoGP. Mais je n’ai pas de test de prévu pour l’instant. »

Cliquez ici pour voir les scénarios menant au sacre de Zarco au MotorLand.

Tags:
Moto2, 2015, GRAN PREMIO MOVISTAR DE ARAGÓN, Johann Zarco, Ajo Motorsport

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›